Double victoire du vieux routier, beau retour du Poussin

Ce n’étaient peut-être que des tournois 250, mais ils ont été intéressants à suivre, que l’on ait vu les matchs ou pas. Et je n’ai malheureusement pas vu grand chose, en raison de mon horaire de travail modifié, quoique j’ai pu voir pas mal toutes les demies hier et une bonne partie des deux finales aujourd’hui.


Bucharest – Doublé de Juan Ignacio Chela

Hier, Juan Chela a remporté le double du tournoi de Bucharest (terre battue) en compagnie du revenant Lukasz Kubot, défaisant 13-11 au Super Tiebreak la paire Granollers/Ventura.


Le grand pic argentin ne s’est pas arrêté là! Il a couronné une semaine de rêve en remportant ce matin le titre en simple face au talentueux qualifié espagnol Pablo Andujar, qui retournera enfin dans le top 100 avec cette magnifique finale.


Je dois dire que j’ai été impressionnée par le jeu de l’Espagnol, qui ne s’est pas privé de jouer un tennis d’attaque vraiment très, très beau à voir, jouant service-volée, montant au filet dès que possible, et généralement de façon très efficace. Mais son long match d’hier contre Granollers a vraiment laissé trop de traces. Après un premier set serré, il a perdu complètement son jeu au deuxième, ses volées n’avaient presque plus de mordant et le brio de Chela a fait le reste. Victoire de Chela, donc, 7-5, 6-1. Il n’a pas perdu un set durant tout le tournoi.


Bravo à l’Argentin qui n’aime pas le filet!


Metz – La consécration de Gilles Simon

Gilles Simon vient de remporter, de façon très émotive, son premier titre depuis sa blessure au genou, qui lui avait fait rater plusieurs semaines plus tôt cette année, en défaisant l’Allemand (né Russe) Mischa Zverev 6-3, 6-2.


L’émotion était au rendez-vous, des larmes de bonheur de la fiancée de Simon jusqu’au grand sourire du vainqueur.


Simon confirme ainsi son retour en forme et je lui souhaite vraiment de revenir vite dans le top 15, là où est sa place.


Et bravo aussi à Zverev, qui est un de mes flops, mais que j’aime bien quand même et qui a montré de belles choses avec son beau tennis d’attaque, même si c’était plein d’erreurs. Semblerait qu’il a du père dans le nez.  (Son père est l’ancien joueur Alexander Zverev, qui a fait partie de l’équipe soviétique de Coupe Davis pendant de nombreuses années.)


Federer reçoit l’appui de ses pairs

En Malaysie, certaines des grosses têtes d’affiches du tournoi (Ferrer, Davydenko, Söderling et Berdych) ont été questionnés sur le fait ou non que Nadal soit le plus grand joueur de l’histoire, maintenant qu’il a complété son Career Slam. Ils ont été unanimes : non, c’est encore Federer, le plus grand.


Söderling s’est empressé d’ajouter que bien sûr, Nadal a une chance d’aller vers les 16 titres de GC du grand Roger s’il reste en santé, chose qui n’est vraiment pas acquise pour l’Espagnol.

Poster un commentaire

Classé dans ATP250, Tennis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s