Dans les nouvelles (vendredi et samedi)

Voici un résumé des principales nouvelles des deux derniers jours dans le monde du tennis, qui continue de tourner suite à la défaite de Nadal contre Garcia-Lopez, malgré sa colère et sa réaction d’après-match qui est tout sauf classe. 2/26 en balles de bris. Devenir bon au service lui aurait-il dérobé ses capacités de retourneur ou Garcia-Lopez était-il juste trop bon? Et pourquoi pas un peu des deux? Mais une chose est sûre, c’est que Garcia-Lopez a joué le match de sa vie et mérite de se retrouver en finale demain.


Les nouvelles, donc…


Pas avant la fin de l’année pour Murray

Andy Murray a décidé d’attendre à la fin de l’année seulement pour engager un nouvel entraîneur. Comme c’est une décision qu’il ne veut pas prendre à la légère, il préfère prendre bien son temps, lui qui a remercié son coach des deux dernières saisons et demi, Miles Maclagan, au mois de juillet. Cependant, Murray ne fera pas cavalier seul, puisqu’il travaillera avec Alex Corretja, qui le coachait à temps partiel de toute façon, jusqu’à la fin de l’année.


Sage décision dans son cas.


Et pour ceux qui ne le savaient pas encore, son ancien coach n’a pas mis beaucoup de temps à se trouver du travail, lui qui entraîne maintenant l’Allemand Philipp Kohlschreiber, et ce, depuis la semaine suivant la Coupe Davis.


Ferrero toujours  blessé

Juan Carlos Ferrero, blessé au genou, devait revenir au jeu à Pékin, mais a finalement décidé de faire l’impasse sur le tournoi. Il s’agit de la même blessure qui lui avait fait rater les Masters de Toronto et Cincinnati, même s’il a participé à l’US Open par la suite.


Les cris augmentent la performance

Maria Sharapova et Michelle Larcher de Brito peuvent continuer de crier comme des perdues sur un court. Une récente étude conjointe des Universités de Colombie-Britannique et de Hawaii a en effet démontré que les joueurs qui crient (grunt) ont un avantage sur leurs adversaires, ne serait-ce que parce que le son déconcentre l’adversaire.


Si ce n’est que ça, alors j’espère que les chercheurs vont s’arrêter là, parce qu’on n’a pas besoin de prendre de l’argent qui pourrait servir à des recherches utiles pour démontrer ça. Juste à demander aux adversaires concernés et aux fans et observateurs pour la réponse.


On n’a qu’à penser à des joueurs comme Janko Tipsarevic, qui ne crie que dans les points importants, ou encore aux sœurs Williams, dont l’intensité des cris augmente selon l’importance du moment du match, pour avoir notre réponse.


My Serena moment

Je prévois le coup, je sais que c’est la blague que me fera Lapinroyal quand il en entendra parler de toute façon. Mais j’ai une mauvaise habitude à casser et j’avais tout essayé, sans succès. C’était donc la dernière option.


Non, je n’ai menacé personne. J’ai juste décidé de me faire poser des ongles pour arrêter de me les ronger.:mrgreen: Cependant, le résultat est très joli, comme vous voyez :


On verra ce que ça donnera, mais pour le moment, j’ai juste beaucoup d’adaptation à faire et taper sur un clavier est une de celles-ci. Enlever mes verres de contact a aussi été tout un défi.


C’était donc mon moment Serena.😛


En terminant, je ne suis pas certaine que je regarderai les finales, non par manque d’intérêt, mais pour cause de fatigue. Je tiens aussi à conserver mes énergies pour les tournois de Pékin et Tokyo. Par contre, si vous les regardez, ne vous gênez surtout pas pour commenter l’action!

8 Commentaires

Classé dans ATP500, Joueurs, Nouvelles, Tennis, Tennis Général, WTA

8 réponses à “Dans les nouvelles (vendredi et samedi)

  1. omess

    Ils sont beaux tes ongles

    Sais tu que Serena est une » manicuriste certifiee » ? Elle t’ aurait fait un bon deal.LOL

  2. folpoulet

    Merci.🙂

    Et LOL oui, je sais qu’elle a ses certifications, mais je préfère mon esthéticienne, ne lui en déplaise.😉

  3. JB

    Pour les ongles, tu n’as pas osé le jaune Caro.

    Bon texte sur un sujet qui fait du bruit.

    À mon avis, le grunting est une plaie. Si les organismes de régie du tennis (ATP, WTA, ITF et GC) de compétition étaient responsables, on en entendrait plus parler depuis au moins 10 ans.

    Quand une fille comme Azarenka étire son son plus loin que la frappe de l’adversaire, c’est carrément de la triche.

    Tes exemples de ce charmant Tipsarevic et Williams qui n’ont rien à foutre du fairplay en disent beaucoup sur le sentier emprunté par le tennis pro.

    Dans le grunting et les dépassements de temps alloué, il y a une notion importante de respect de l’adversaire qui s’est perdue à quekpart.
    Définitivement pas une valeur ajoutée au spectacle tennis.

    Mon règlement grunting serait le suivant:
    – Bref, 1/2 seconde maximum.
    – Juste avant la frappe ou au moment de la frappe, mais pas après la frappe.
    – Constance dans l’acte.

    En message aux joueurs, j’ajouterais qu’un grunting avec trop de décibels peut être sanctionné à la discrétion de l’arbitre et au besoin, une règle sera mise en place.

    Cette loi grunting s’intègre au reste du code.
    Donc avertissement à la 1ère offense, point de pénalité à la 2ème offense, etc.

    Qu’en pensez-vous et que suggérez-vous?

  4. omess

    Bravo Raonic qui vient de se qualifier pour le tableau principal. Il jouera Serra au premier tour…

  5. omess

    @lapin
    Trop severe

  6. folpoulet

    @ JB

    D’excellentes suggestions pour le grunting. Il peut arriver qu’on en lâche un durant la frappe, mais quand c’est délibéré, c’est là que je trouve que c’est exagéré.

    Plusieurs le font au moment du service (en fait, presque tous les joueurs le font au moment du service, incluant, de plus en plus souvent, Roger Federer, qui est pourtant un joueur très silencieux en général), et durant les frappes, il peut arriver qu’un son sorte, mais quand c’est trop fort, ou délibéré, c’est autre chose.

    Je sais qu’un joueur comme Ferrer, par exemple, grunt assez fort pendant ses matchs, mais dans son cas, c’est constant et c’est vraiment au moment de la frappe.

    Mais quand c’est exagéré (excellent exemple avec Vika), alors il devrait y avoir un frein. Cependant, pour l’avoir vue à l’entraînement, Vika grunt comme ça tout le temps, mais vraiment tout le temps.

    Mais en faire un sujet de recherche sérieuse dans un cadre universitaire, surtout avec les conclusions qui ont été tirées, là, je n’achète pas.😆

  7. folpoulet

    Et non, JB, je n’ai pas essayé le jaune Caro. Je n’aime pas le look Halloween.:mrgreen: Au début, j’avais choisi bleu, mais comme je travaille dans un milieu qui est, somme toute, pas mal sérieux, j’ai changé d’avis et ai choisi un rose passe-partout.😉

  8. folpoulet

    Voici une version française plus longue de l’article dont je parlais hier sur le grunting. L’étude aurait pu être faite autrement.😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s