De surprises en découvertes (résultats et nouvelles)

Après une difficile journée de retour au travail (comme toujours quand on revient d’un bon congé), me voici confortablement installée à vous faire part des résultats du jour dans les tournois de Chennai et Doha. Peu de surprises dans les résultats de ce côté, mais tout de même, ce deuxième jour d’activités dans les deux tournois aura permis aux fans de tennis de faire de belles et agréables découvertes, et à votre webmestre de se dénicher deux poulains de plus (comme si je n’avais pas assez de Milos Raonic, Ryan Harrison et mes revenants Alexandr Dolgopolov et Richard Berankis – ce dernier, je n’ai vraiment pas eu le choix de l’adopter à la fin de la saison dernière, il m’a jetée par terre). De toute façon, j’en ai d’autres qui sont maintenant grands et que je ne peux plus considérer comme des poulains (c’est le cas de Santiago Giraldo, notamment), mais de qui je continuerai à suivre la carrière avec intérêt, tout de même.

 

Allons-y donc, un tournoi à la fois.

À Chennai, presque tous les favoris passent

Journée presque sans histoire au tournoi de Chennai, alors que prenait fin le premier tour du simple. Tout d’abord, Tomas Berdych a littéralement pulvérisé le pauvre Frederico Gil, ne concédant qu’un seul jeu de service à ce dernier durant tout le match dans une victoire de 6-0, 6-1. Bon, la victoire de Berdych était facile à prévoir, mais pas ce quasi double bagel.

 

Le finaliste de l’an dernier, Stanislas Wawrinka, a pour sa part battu une fois de plus Rohan Bopanna, comme l’an dernier, mais cette fois en deux manches identiques de 6-4. Cependant, c’est plus la vie personnelle du Suisse qui a fait jaser, alors qu’il a publié sur Twitter l’annonce de sa séparation avec Illham Villoud, avec qui il était marié depuis un an et avec qui il a eu une petite fille qui a maintenant près d’un an. Toujours est-il que, tennistiquement parlant, Wawrinka joue depuis son association avec Peter Lundgren du tennis franchement inspiré et avec une fougue qu’on ne lui avait jamais vue.

 

 

Photo : DIBYANGSHU SARKAR/AFP/Getty Images

Son adversaire au prochain tour sera le surprenant Belge David Goffin, 20 ans, et qui, à sa toute première participation à un tournoi ATP en carrière, s’est offert une belle victoire en deux sets de 6-2 et 6-4 contre Somdev Devvarman, classé 121 rangs plus haut que lui et pourtant un favori de la foule. Le jeune Goffin a réussi à m’impressionner par cette victoire, au point où il est l’un des deux joueurs qui, aujourd’hui, sont entrés dans mon lot de poulains pour l’année 2010.

 

Une seule tête de série est tombée à Chennai aujourd’hui, soit la cinquième, le Français Jérémy Chardy, un autre de mes anciens poulains qui, à l’instar de quelques autres, n’en finit pas de tour à tour me réjouir et, plus souvent qu’autrement, me décevoir. Chardy a perdu contre Blaz Kavcic en deux petites manches même pas serrées de 3-6 et 2-6.

 

Défaite également pour le seul Canadien en tableau principal cette semaine, mais après une âpre bataille. Frank Dancevic s’incline donc contre le meilleur revenant de 2009, le Néerlandais Robin Haase, en trois manches de 7-6(6), 4-6, 4-6. Belle bataille pour Frank, donc, et je vous invite à lire le résumé du match fait par Ed McGrogan pour vous faire une idée de comment le tout s’est déroulé.

 

Des victoires également pour Richard Gasquet, qui s’est facilement imposé 6-1, 6-3 face à son compatriote Édouard Roger-Vasselin, ainsi que pour le gaucher colombien Alejandro Falla (difficilement, mais en deux sets), pour Xavier Malisse, Yuichi Sugita et Alexandre Kudryavtsev.

 

Demain, début du deuxième tour du simple, avec Tomas Berdych qui joue encore alors que d’autres ont deux jours de simple de congé (horaire bizarre, si vous voulez mon avis) et fin du premier tour du double. Vous pouvez consulter l’horaire ici.

 

Aucune surprise à Doha dans les vainqueurs, mais toute une découverte

 

Photo : MARWAN NAAMANI/AFP/Getty Images

À Doha, tous les favoris sont passés sans trop de problèmes, certains plus facilement que d’autres. Ernests Gulbis a dû travailler, mais s’est finalement imposé en deux sets face au coriace Victor Hanescu, 6-3, 7-6(6). Le numéro 1 mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, a certes concédé un jeu de service au premier set, mais l’a tout de même très facilement emporté contre Karol Beck, 6-3, 6-0.

 

Des victoires également pour Philipp Kohlschreiber, Viktor Troicki, Teymuraz Gabashvili, Marco Chiudinelli, Lukas Lacko et Ivo Karlovic, qui effectuait un retour au jeu après avoir raté la majeure partie de la saison dernière en raison d’une déchirure au tendon d’Achille et qui a repris ses bonnes vieilles habitudes, servant 23 aces et gagnant en deux sets qui se sont terminés tous les deux au tiebreak.

 

Mais la victoire la plus mémorable du jour est sans contredit celle de Roger Federer sur le jeune qualifié néerlandais Thomas Schoorel, en deux manches de 7-6(3) et 6-3. Federer a certes peiné au premier set, son adversaire ne concédant aucune balle de bris (et deux pour tout le match pour un seul bris du Suisse, alors que Federer a sauvé les 6 balles de bris auxquelles il a fait face) et montrant que ce ne sont pas tous les grands joueurs qui ne sont que de puissants serveurs. En cela, il se rapproche plus des Berdych, Söderling et del Potro que des Querrey, Karlovic, Anderson et Isner. Je vais me fier à Victo22 pour le comparatif, lui qui compare le jeu du jeune gaucher de 21 ans à celui d’un Alexandr Dolgopolov en plus grand de taille. Je l’ai donc, lui aussi, adopté.

 

En plus de la belle surprise qu’a représenté Schoorel, c’est encore une fois un point de Federer qui a rendu ce match le plus marquant de la journée. Dans un échange qui n’était pas corsé, le Maître suisse a décidé de s’amuser un peu en y allant d’un autre de ces coups magiques entre les jambes dont lui seul semble désormais avoir le secret.

 

 

C’était la quatrième fois dans la dernière année et demi que Roger Federer faisait un tel coup. Les trois autres fois (contre Novak Djokovic à l’US Open de 2009 dans des circonstances critiques, contre l’Argentin Brian Dabul à l’US Open de l’an dernier dans des circonstances un peu moins critiques et contre John Isner à Shanghai l’an dernier), il l’avait fait alors qu’il était dos au jeu et que c’était la seule option disponible. Cette fois, il l’a fait de face et en sachant très bien ce qu’il faisait. Comme contre Djokovic et Dabul, il en a résulté un coup gagnant (à Shanghai, Isner avait touché à la balle en raison de sa longue portée). Tout de même, après seulement trois jours de match, on peut déjà parler du coup de l’année.

 

Deuxième tour pour tout le monde demain, dans une journée qui ne semble pas, à prime abord, vouloir donner de surprises, une fois de plus. Federer affronte son compatriote et autre Bâlois Marco Chiudinelli, Rafa Nadal affronte Lukas Lacko (deux matchs qui ne devraient pas être trop longs pour les favoris), Nikolay Davydenko affronte Jarkko Nieminen et Jo-Wilfried Tsonga affronte Sergei Bubka. En fait, si surprise il doit y avoir sur le Central, ce serait sur ce match, à mon avis. Mais si je ne pouvais avoir qu’un souhait pour le simple demain, ce serait de voir Kohlschreiber l’emporter sur Karlovic. Vous pouvez consulter l’horaire ici.

 

C’est parti pour aujourd’hui à Brisbane

Nous sommes déjà mercredi en Australie et les matchs de Brisbane s’amorcent. Richard Berankis, justement, affronte Florian Mayer dans un match de deuxième tour qui s’annonce intéressant. Je crois cependant que le jeune lituanien (il n’a que 20 ans) en sortira vainqueur malgré l’écart au classement entre les deux. Un beau talent que celui de Berankis.

 

Vous pouvez consulter l’horaire du jour ici. À noter, le match le plus improbable chez les hommes entre Benjamin Becker et Santiago Giraldo, qui suivra celui opposant Berankis à Becker. Match également intéressant à venir entre Andy Roddick et Alexandr Dolgopolov. Un autre souhait pour moi, outre peut-être une victoire de l’Ukrainien, serait de voir Feliciano López l’emporter sur Kevin Anderson. Comme vous le savez, je n’aime pas les gros serveurs qui n’ont à peu près rien de plus que leur gros service.

 

Dans les nouvelles

Un rapide tour d’horizon des nouvelles sur lesquelles j’ai pu tomber dans les deux derniers jours…

 

Pete Bodo y va d’un article sur les trois grands blessés de 2010, Serena Williams, Justine Henin et Juan Martín del Potro. Je vous avoue que je ne suis pas d’accord avec ses propos sur le grand Argentin, mais peut-être est-ce parce que j’ai un énorme parti pris que je le trouve très sévère, surtout quand il mentionne les difficultés qu’a connu l’Argentin à son retour au jeu, après plus de 8 mois d’absence, comme s’il s’attendait à ce que Delpo gagne tout dès son retour au jeu.

 

Parlant d’Argentins, La Nación y va, par la plume de S. Torok et J.L. Domínguez, de ce qu’elle souhaite pour les joueurs argentins en 2011. Titré en un mot pour chaque joueur ou groupe de joueurs, c’est très facile à comprendre si vous n’êtes pas familiers avec la langue de Cervantes et les explications sont particulièrement bien rédigé. L’article est en espagnol, mais il vaut la peine d’être lu, même passé dans un traducteur. De del Potro et Nalbandian à Delbonis, en passant par Mónaco, Chela, Schwank, Zeballos, Leo Mayer (ne pas confondre avec l’Allemand Florian), Acasuso, González, Dabul, Berlocq, Velotti (un joueur que vous devrez, je crois, surveiller dans un avenir rapproché), etc. Ils s’arrêtent également sur Gisela Dulko. Une bonne lecture.

 

Via Busted Racquet, le blogue de Chris Chase, Patrick Mouratoglou y va d’un survol de ce que l’année pourrait réserver dans la WTA. Pas un mot sur sa nouvelle protégée, Laura Robson, ce qui ne me surprend pas du tout, puisque Mouratouglou doit probablement se garder une petite réserve.

 

Déjà des blessées dans la WTA. Flavia Pennetta souffre d’un virus, Yaroslava Shvedova s’est blessée au genou durant son match contre Ana Ivanovic à la Hopman Cup et pourrait devoir déclarer forfait pour l’Open d’Australie et Daniela Hantuchova s’est déchiré le tendon d’Achille.

 

Et c’est assez complet pour aujourd’hui.

 

Cependant, ma prévision pourrait en prendre pour son rhume avec Berankis qui tire de l’arrière contre Mayer. À suivre!

 

60 Commentaires

Classé dans ATP250, David Nalbandian, Eduardo Schwank, Frank Dancevic, JM Del Potro, Joueurs, Juan Monaco, Nouvelles, Rafael Nadal, Roger Federer, Tennis, Tennis argentin, Tomas Berdych, WTA

60 réponses à “De surprises en découvertes (résultats et nouvelles)

  1. dormammu

    1er set pour Sharapova par 6-3 sur Voracova. La russe a du spring dans ses coups. Go Maria Go!

  2. Voilà, relecture faite!

    Et Berankis a récupéré le bris, puis reperdu, puis rerepris puis reperdu de nouveau. Du tennis féminin chez les hommes, quoi.😆 Tout ça pour finalement perdre le premier set 4-6.

  3. dormammu

    Concours de bris au second set entre Sharapova et Voracova: ça, j’aime ça😦.

  4. Berankis brisé. Une prédiction qui s’en va lentement vers une mauvaise prédiction.😦

  5. dormammu

    Sharapova rebrise et sert à 2-2. Quelqu’un pourrait-il garder son service, ne serait-ce qu’une fois.

  6. LOLLL Encore un bris.

  7. dormammu

    Oh brother, Sharapova se fait briser à nouveau. Deux ou trois bris par sets, ça peut aller, mais cinq bris en cinq jeux au second set … OUAIS!

  8. C’est reparti pour Berankis, qui récupère le bris de retard qu’il avait sur Mayer au deuxième set. J’espère que cette fois, ça ne fera pas comme au premier set! Consolider, Richard, faut consolider!

  9. Wahou! Berankis a réussi à consolider cette fois. Reste à briser de nouveau…

  10. dormammu

    Ok, c’est offciel, il s’agit d’un complot, Sharapova vient de briser à nouveau: six en six! Lorsqu’on pense que briser Federer en train de devenir un événement qui arrive une fois par … siècle!

  11. @ dormammu

    Ça me rappelle un match drôlement ennuyeux que j’avais vu à Indian Wells l’an passé, je crois qu’il y avait eu 14 bris consécutifs. C’était un match de la WTA, bien sûr.

  12. dormammu

    Guess what, Sharapova s’est fait à nouveau briser: sept en sept! Nous sommes vraiment dans un épisode de Twilight Zone🙂.

  13. dormammu

    C’est un spectacle indigne de la WTA. Sharapova, on ne parle tout de même pas de n’importe qui. C’est une championne, comment en est-elle arrivée là?

  14. LOLL Je viens de jeter un œil sur les billets les plus populaires du jour sur WP et mon billet précédent est 54e.😯 Merci aux lecteurs et participants!

  15. @ dormammu

    Bad day at the office.

  16. dormammu

    Thank you, Thank you, Thank you, Voracova a gagné son service!

  17. Yes! Berankis sert pour la deuxième manche!

  18. dormammu

    et remporte la deuxième manche par 6-4.

  19. Oh, yes! Go Richard!🙂

  20. @ dormammu

    J’imagine que tu es trop occupé à regarder la belle Maria pour avoir une opinion de l’article de Bodo?😉

  21. dormammu

    Oh surprise, Voracova servait pour la manche et se fait … oh oui … briser! Sharapova sert à 5-5. On se croise les doigts pour que le suplice se termine au plus tôt.

  22. dormammu

    @folpoulet
    En effet, elle est belle en titi! Je ne vous ai toujours pas donné mon commentaire de gars🙂.

  23. dormammu

    Ouf, ça n’a pas été facile, mais … thank God, Maria a gagné son service. Voracova va servir pour rester dans le match.

  24. Berankis avec le bris au troisième. S’il peut juste le garder!

    D’ailleurs, Victo22 a une bonne raison d’aimer Berankis, puisqu’il a sorti Arnaud Clément au premier tour.😉

  25. jbsport

    Wozniacki avec Yonex, je ne crois pas beaucoup à une baisse de régime car Yonex est un excellent fabricant malgré une très petite part du marché mondial de la raquette de tennis.

    Aujourd’hui, les pros y vont pour le contrat payant.

    La raquette n’est qu’un outil, c’est le joueur ou la joueuse qui joue.

    Bien sûr il y a eu Jim Courier qui ne pouvait jouer avec sa raquette bleue style stars & stripes même si c’était sa raquette noire Wilson Prostaff Original peinturée différemment.
    Wilson a beaucoup aimé qu’il scrappe leur marketing entier aux couleurs USA. Un vrai cave, avec résultat, Wilson a déchiré le contrat du Jim avec plaisir en y allant à fond avec Sampras qui fut le bon cheval.

    Il y a aussi eu James Blake qui fut un brin capricieux avec ses raquettes Dunlop, quand on est au dessus des considérations matérialistes…

    Djokovic qui a eu des troubles en passant de Wilson à Head, dans son cas, c’était probablement faké dans le but d’ajouter une variante à sa palette d’excuses.😉

    Vous vous souvenez de l’an passé quand Nadal nous disait le plus sérieusement possible que sa nouvelle corde lui procurait plus de spin, c’était du bon marketing bien sûr.
    Selon un inside de Babolat, c’est la même corde jaune qui est maintenant devenue noire et porte un autre nom.
    J’en ai installé plusieurs dans des raquettes. Les 2 couleurs réagissent exactement de la même façon selon mes mains de cordeur.

    Il y a à chaque année plusieurs pros qui changent de fournisseurs raquettes, vêtements, souliers ou autres commandites.
    En bout de ligne c’est toujours une question de beaucoup de $$$ et seulement ça.

  26. De peine et de misère au deuxième set, mais Maria passe.

  27. dormammu

    Sans surprise, Voracova s’est fait briser et Sharapova remporte le second set par 7-5 et le match. Il s’agit clairement pas d’un match qui va passer à l’histoire. Maria ne peut que s’améliorer.

  28. Merci de ton point, JB, c’est une des choses que je me demandais.

  29. dormammu

    @jbsport
    Merci pour les commentaires!

  30. Eh, ben, c’est reparti pour le bris-débris-rebris-redébris entre Berankis et Mayer.

  31. dormammu

    @folpoulet
    En passant, 54ième sur combien ?

  32. dormammu

    Ouch … J. Dokic qui se fait faire un ‘bagel’ au premier set par Petkovic. Go Jelena Go.

  33. @ dormammu

    Ils ne montrent que les 100 articles les plus populaires.

  34. jbsport

    Pas vu de tennis aujourd’hui.

    Bien content de pouvoir vous lire, au moins je suis au courant.

  35. dormammu

    @folpoulet
    Ca doit être dans les milliers! Dans tous les cas, Félicitations!

  36. Pas vu grand chose non plus, JB. Les matchs à Chennai et Doha commencent trop tard et rien n’est diffusé avec le 7 à Brisbane.👿

    Je vais me reprendre en me levant demain matin avec Murray au menu à Perth.🙂 Enfin, avec un peu de chance.

  37. dormammu

    Les choses ne s’améliorent pas pour Dokic. Elle sert à 0-3 au second set. Espérons qu’elle sauve l’honneur en remportant au moins une partie.

  38. @ dormammu

    Non. Et je ne parle que des blogues en français. Mon billet sur Verdasco a eu 301 clics au moment d’écrire ceci, mais c’est une très bonne journée sur ce blogue, avec près de 600 clics pour l’instant. Une de mes meilleures journées.

    Et ça, je le dois à ceux qui viennent me lire et qui commentent, alors c’est vous qui êtes plus à remercier.

    Quoique je pense que je fais bien ma part avec des billets comme j’ai faits dans les 3-4 derniers jours.😉

  39. Belle bagarre du jeune Berankis, mais défaite en trois sets face à Florian Mayer 4-6, 6-4, 4-6.😦

    Mais il va être bon, ce jeune-là, très bon!

  40. dormammu

    @folpoulet
    Vous faites plus que votre part avec d’excellents billets et vos interventions à longueur de journée.

    C’est une chose que j’aurais aimé que M. Roux fasse sur son blogue, mais je suppose que sa situation est différente.

  41. Aujourd’hui était une exception. Je ne pourrai le faire durant la journée de façon aussi régulière dans les prochains jours et comme ça du lundi au vendredi, mais je ne peux faire un billet toutes les minutes non plus, sinon, mes billets seraient ternes et ennuyeux et pleins d’erreurs. Je dois aussi prendre le temps de chercher mes infos, des fois.

  42. Weehaw! Mattek-Sands est en train de gagner contre Schiavone.

  43. dormammu

    Contre toute attente, Dokic brise Petkovic et va servir à 1-4: l’honneur est donc sauvé! Dokic est une jeune que j’aimais bien et dont je pensais qu’elle connaitrait une belle carrière, mais encore une autre qui a été victime d’un mauvais entourage.

  44. Je n’aurais pas voulu la voir perdre par double bagel non plus.

  45. dormammu

    @folpoulet
    ‘Mattek-Sands’, le nom que je cherchais suite à un commentaire de ‘gege2003’ qui disait aimer les joueuses avec des jeux atypiques. Je me rappelle d’elle à Montréal l’été passé. En plus du jeu, ella a intéressante manière de s’habiller🙂.

  46. Ksenia Pervak, 97e joueuse mondiale, a largement dominé Petra Kvitova au premier set, qu’elle a remporté 6-1.

  47. @ dormammu

    Je me passerais de ses accoutrements souvent trop excentriques, mais j’adore son jeu qui détonne sur celui de la majorité des autres joueuses. Elle ne fait pas que cogner.

  48. Dokic n’aura jamais gardé son service de tout le match. Victoire de Petkovic 6-0, 6-1 et le seul jeu remporté par Dokic aura été un bris de service.

  49. dormammu

    Je viens de remarquer ‘Caro / folpoulet’, est-ce volontaire ?

  50. dormammu

    Finalement, victoire sans appel de Petkovic par 6-0 et 6-1 sur Dokic.

    Pendant ce temps, début du match entre Lisicki et Wickayer, ça va frapper dans ce match.

  51. @ dormammu

    Comme j’ai le contrôle sur mon pseudo, je pense que oui.😉

  52. Après tout, je dois commencer lentement à bloguer sous mon nom, mais la transition se fera graduellement.

  53. Victoire de Mattek-Sands en 2 sets 6-4, 6-4 sur Schiavone.

  54. jbsport

    BMS va finir dans les 15 premières cette année.
    Depuis l’USO qu’elle joue bien.

    Elle vient de terminer le tavail contre Schiavonne.
    Ses fringues horribles ne l’empêche pas de performer.

    Go lisicki !

  55. Becker sert beaucoup mieux qu’hier. 75% de premières. Giraldo sert aussi très bien. J’aimerais tellement voir ce match!

    Go Santiago!

  56. Dolgo brise Roddick au troisième jeu du premier set.

    Go Dolgo!🙂

    Et Giraldo vient de briser Becker.

  57. Premier set à Santiago Giraldo 6-3.🙂

  58. Roddick récupère le bris et sur ce, je vais aller me coucher.

    Bonne nuit et go Santiago et Dolgo! (Mon côté partisan qui ressort.)

  59. A propos de l’avenir de « notre » Rodgeur national …
    J’ai beaucoup joué au tennis dans ma folle jeunesse, certes à un modeste niveau et entre copains à l’université de Lausanne, au bord du lac et souvent à torse nu, ce qui aurait été impossible sur les courts feutrés des grands clubs d’à coté ! Ainsi, je me permets d’écrire par ici-bas que le tennis n’est en fait (et surtout en fêtes) qu’un jeu et que, même si on fait tout ce que l’on peut sur le moment pour l’emporter sans s’emporter contre l’autre, même en cas de balles litigieuses et de contestations stériles, il me semble que l’on se doit de garder à l’esprit, fut-il sportif ou vagabond, que tout ceci n’est qu’un jeu même si les enjeux, dans le cas de Federer et Nadal (et consorts…), dépassent largement le cadre de la raquette … !?
    Bref, tout ceci pour écrire que je pense que tant que Federer a envie de continuer à courir le monde des courts comme un dératé, même en commettant des ratés peu glorieux aux yeux de certains, il a bien raison de continuer, ne serait-ce que pour son propre plaisir (et pour le nôtre!); ainsi, même s’il ne gagne plus jamais de grand titre, il demeurera pour toujours à mes yeux (et bien sûr à plein d’autres regards…) un tout tout grand sportif hyper talentueux et, qui plus est, doté d’un remarquable esprit positif et respectueux (et intelligent…), ce qui fait que dans ces conditions, son esprit de compétition peut être vénéré et élevé au rang de n0 1 … des arts mineurs :o)

  60. Ouch! Robson vient de manger un bagel au troisième set, après que Mladenovic ait pris une longue pause-pipi suite à la prise du deuxième set par la Britannique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s