Mutua Madrid Open : Djokovic stoppe la série victorieuse de Nadal, et continue la sienne

Ce fut un match long et âprement disputé, même s’il s’est terminé en deux manches. Après 2h17 de jeu, Novak Djokovic a porté à 32 matchs sa série victorieuse depuis le début de l’année (34 depuis la Coupe Davis l’an dernier), et a vaincu Rafael Nadal sur ses terres pour la première fois de sa carrière, en deux manches de 7-5 et 6-4.

Toutefois, ce sixième titre cette saison n’a pas été donné au Serbe sur un plateau. Il a dû se battre et chèrement pour l’obtenir. Les échanges ont souvent été longs, les coups échangés ont été généralement splendides et nous avons eu droit à plus de deux heures de grand tennis entre les deux meilleurs joueurs au monde à l’heure actuelle. Bien sûr, les montées au filet n’ont pas été nombreuses, mais il n’en demeure pas moins que nous avons eu droit à une clinique de couverture de court de la part des deux joueurs.

Ce n’était pourtant pas parti pour être un match aussi serré. Rapidement, Djokovic a brisé le service de Nadal à deux reprises pour prendre une avance de 4-0, mais Nadal, lentement, a remonté la pente, avant de briser une deuxième fois alors que Djokovic servait pour la première manche. Toutefois, un autre mauvais jeu de service de sa part (et deux filets chanceux) a permis à Nole de prendre le bris décisif et la première manche.

Au début de la deuxième manche, j’ai bien cru que nous étions partis pour en avoir une troisième, avec Nadal qui a non seulement remonté son jeu d’un cran, mais qui a en plus réussi un coup incroyable entre les jambes puis, avec un excellent coup droit, a pris le bris d’entrée… pour le perdre au jeu suivant. Forcé à jouer court par un Djokovic brillant, il a finalement dû s’avouer vaincu alors qu’il servait pour rester dans le match.

Toutefois, en attaquant constamment le revers imprenable de Djokovic, Nadal a montré une rare faiblesse au niveau stratégique, lui qui aurait probablement eu plus de chance en y allant pour le coup droit. Par contre, cette stratégie a bien fonctionné pour le Serbe, qui a souvent et avec succès attaqué le revers un peu plus faible de l’Espagnol.

Ce match confirme, pour ceux qui en doutaient encore, que Novak Djokovic est définitivement le joueur à (a)battre cette année sur le circuit. J’ai hâte de voir comment Nadal réagira dès le tournoi de Rome, cette semaine. J’ai comme l’impression que l’Espagnol fera tout pour remettre les pendules à l’heure dès ce tournoi. Surtout que s’il n’y prend pas garde, il pourrait se faire souffler le premier rang avant Wimbledon.

La question demeure donc entière, surtout que la séquence victorieuse sur terre battue de Nadal s’arrête à 37 : qui arrêtera le Djoker?

9 Commentaires

Classé dans Masters 1000, Novak Djokovic, Rafael Nadal

9 réponses à “Mutua Madrid Open : Djokovic stoppe la série victorieuse de Nadal, et continue la sienne

  1. jbsport

    Que c’est beau des billets objectifs et avec du contenu.
    Ben on va la suivre step by step la série incroyable du Djoker.

    Désolé GG

    C’est peut-être le style trop défensif ainsi que la perte de temps entre les points.
    Ce sont des facteurs importants pour moi quand je regarde du tennis.

    Ah pis il y a aussi que les 2 me tombent sur les nerfs autant qu’un ménage de cabanon avec leur gamesmanship à la marde.😉

  2. @ JB

    Pour le contenu, tu parles du vidéo, j’espère?😆

    Et merci. Je fais de mon mieux pour l’objectivité et garde ma subjectivité pour mes commentaires.:mrgreen:

  3. très bon résumé Caro🙂

    Nole se rapproche de la place de No.1
    Bien hâte de voir le classement
    en gros Rafa perd 400 points et Nole en gagne 1000
    (la mauvaise nouvelle, c’est que les points de Rome sont déjà enlevés)

    donc ça ferait (estimation) : 11515 vs 10710 … ça chauffe

    pour 2011, Nole a déjà 5975 points (sa place est pratiquement assurée pour le Masters). Roanic toujours 10e avec 1083
    http://en.wikipedia.org/wiki/2011_ATP_World_Tour_Finals

  4. @ Gino

    En gagnant l’OA, Nole est déjà assuré d’être à Londres, comme Bob et Mike Bryan. Les gagnants des GC y sont automatiquement qualifiés. C’est pour ça que bien que 12e dans la Race l’an dernier, Melzer et Petzschner y étaient, en leur qualité de champions de Wimbledon.

  5. Dixit Nadal, Gino :

  6. Formule1Jo

    Ai manqué le match. Fête des Mères oblige.
    Contente que le clown ait gagné!!!! N’importe qui sauf Nadal !!!! 😛
    J’vais peut-être regarder le match tantôt sur Sportsnet « ordinaire ».
    Mais pas sûre de vouloir me taper les moments de break aussi longs que les moments de jeu… 🙄
    Je risque de regarder TLMP à la place!!!!

  7. Tel que promis, voici le dernier pool de Madrid.

    Encore une fois, félicitations aux deux gagnants!🙂

  8. Résumé du jour à Rome maintenant en ligne.

    Et ça conclut ma soirée.😉