Coupe Davis – Les demi-finalistes sont…

À quel incroyable weekend de Coupe Davis nous avons eu droit! D’abord, jeudi, l’Argentine qui prend les devants 2-0 sur le Kazakhstan. Vendredi, l’Espagne qui surprend la planète tennis entière en prenant les devants 2-0 sur les États-Unis (dont certains journalistes suggéraient à l’équipe états-unienne de mettre des miroirs partout pour attiser la vanité de Feli López et déconcentrer les Espagnols, blague un peu mesquine qui leur est depuis retombée sur le nez).

 

La France qui a également rapidement pris les devants alors que Florian Mayer a été victime d’abord d’une crampe au cerveau au moment de servir pour le match contre Richard Gasquet, puis de crampes à la quatrième manche. Sans parler, bien sûr, de la Serbie qui n’a surpris personne en prenant les devants 2-0.

 

Retour sur un incroyable weekend de tennis.

 

Comme prévu, ce sera Argentine contre Serbie

Je crois que tous s’entendaient, avant même le début de leurs confrontations respectives, pour dire que l’Argentine et la Serbie s’affronteraient en demi-finale. D’une part parce qu’il semblait impossible que le Kazakhstan réussisse deux miracles de suite, d’autre part parce que la Suède jouait sans Robin Söderling, son meilleur joueur de simple.

 

Et c’est ce qui est arrivé.

 

Argentine 5 – Kazakhstan 0

Comme cette série s’était amorcée jeudi, nous savions depuis vendredi et la victoire en trois manches de la paire Juan Ignacio Chela/Eduardo Schwank (6-3. 6-2, 7-5 sur Evgeny Korolev/Yuriy Schukin) que l’Argentine serait des demi-finales.

 

Samedi, des victoires dans des matchs sans issue (autre que, pour les Kazakhs, de sauver la face) pour Chela et Juan Mónaco ont scellé le jeu blanc argentin et ravi la foule présente à Parque Roca. Convaincants d’un bout à l’autre du weekend, les Argentins se qualifient pour les demi-finales ou mieux pour une deuxième année consécutive.

 

Serbie 4 – Suède 1

En Suède, sans Robin Söderling, les locaux n’ont vraiment rien pu faire pour contrer les champions en titre, même si Novak Djokovic n’a finalement pas disputé le simple. Si Viktor Troicki a eu besoin de quatre manches pour se défaire de Michael Ryderstedt (6-3, 6-1, 6-7(6), 7-5), Janko Tipsarevic, pour sa part, a bénéficié de l’abandon d’Ervin Eleskovic, qui s’est blessé sérieusement à un genou, 6-2, 1-0.

 

Samedi, toutefois, la paire Novak Djokovic/Nenad Zimonjic n’a rien pu faire contre Simon Aspelin/Robert Lindstedt, qui l’ont emporté en trois manches de 6-4, 7-6(5) et 7-5, dans ce qui était le dernier match de Coupe Davis d’Aspelin, qui annoncera sa retraite cette semaine.

 

Sans surprise, Tipsarevic a fermé les livres tôt ce matin en battant Ryderstedt en trois manches, puis Troicki a bénéficié d’un autre abandon, celui de Lindstedt, pour conclure cette confrontation également sans surprise.

 

L’affrontement Argentine – Serbie aura lieu à Belgrade. Reste à savoir sur quelle surface.

 

Surprise! L’Espagne affrontera la France

Si la France s’est presque facilement qualifiée pour les demi-finales, son adversaire a de quoi surprendre. Alors que les États-Uniens avaient choisi une surface intérieure ultra-rapide, pensant que ça les avantagerait, c’est tout le contraire qui s’est produit, à la surprise générale.

 

France 4 – Allemagne 1

On ne peut dire que la victoire de la France, qui a concrétisé sa place en demies samedi avec la victoire en trois manches de Michaël Llodra/Jo-Wilfried Tsonga sur Christopher Kas/Philipp Petzschner (7-6(4), 6-4, 6-4), soit une surprise. La surprise, c’est vraiment, à mon avis, qu’elle ait été aussi expéditive.

 

Avec Florian Mayer qui a même servi pour le premier match contre Richard Gasquet, s’est fait briser, a crampé et a finalement vu le Français l’emporter 4-6, 4-6, 7-5, 6-3, 6-3, Gaël Monfils qui l’a quand même emporté dans un match serré en trois manches (7-6(3), 7-6(5), 6-4) sur Philipp Kohlschreiber, c’était certes peu surprenant, mais pas très facile.

 

Petzschner a sauvé l’honneur des locaux en l’emportant aujourd’hui contre Llodra et les finalistes de l’an dernier tenteront en septembre de réitérer.

 

Espagne 3 – États-Unis 1

C’est la première fois que je vois la nouvelle règle du cinquième match appliquée depuis qu’elle existe. En effet, les États-Unis, victimes à la maison d’une défaite qui doit avoir fait fort mal à leur ego, en quatre matchs dont trois particulièrement serrés, se sont entendus pour que le cinquième match, sans importance, ne soit pas joué. Très dommage pour le public, mais peut-être trop difficile dans les circonstances.

 

Le miracle espagnol s’est amorcé dès vendredi alors que Feliciano López a joué le match de sa vie pour vaincre Mardy Fish en cinq longues manches, 6-4, 3-6, 6-3, 6-7(2), 8-6, puis s’est continué avec la victoire en trois petites manches de David Ferrer sur Andy Roddick (chez lui à Austin), 7-6(9), 7-5, 6-3, un match dans lequel Roddick a eu toutes les chances de prendre le contrôle du match, mais s’est buté chaque fois à la résistance du toujours combatif Ferrer.

 

Bien sûr, Bob et Mike Bryan ont remporté le double, mais non sans avoir perdu la première manche au bris d’égalité contre l’excellent Marcel Granollers, appelé à remplacer Feli, ce qu’il a fait avec brio, et le très quelconque Fernando Verdasco. 

 

Coup de théâtre aujourd’hui alors que David Ferrer a su combattre ses démons (qui prennent toujours la forme de quelques petites baisses de régime) pour vaincre un Mardy Fish très combatif, mais qui doit s’en vouloir d’avoir raté un nombre incroyable de balles de bris (14 ratées sur 18), en quatre manches et dans l’allégresse espagnole 7-5, 7-6(3), 7-5, 7-6(5), ramenant l’Espagne en demi-finales et devant son public.

 

À la décharge de Fish, il a très bien joué et n’a pas à rougir de sa performance, lui qui a montré pourquoi il devance Andy Roddick au classement mondial.

 

Cette confrontation de demies aura lieu en Espagne, en un lieu et sur une surface à déterminer. Parions que ce sera sur terre battue.

 

Je reviendrai demain sur les Suisses, les Britanniques et, surtout, le Canada, dont le match décisif est encore en cours au moment d’écrire ces lignes.

18 Commentaires

Classé dans Andy Roddick, Bob/Mike Bryan, Coupe Davis, David Ferrer, Eduardo Schwank, Feliciano Lopez, Fernando Verdasco, Florian Mayer, Gael Monfils, Jo-Wilfried Tsonga, Juan Ignacio Chela, Juan Monaco, Mardy Fish, Novak Djokovic, Philipp Petzschner, Richard Gasquet, Robin Soderling, Tennis argentin, Tennis espagnol, Viktor Troicki

18 réponses à “Coupe Davis – Les demi-finalistes sont…

  1. Le retour est complet et le Canada sera des éliminatoires du groupe mondial!!!😀

    Party!!!!

    SmileyCentral.com

  2. jbsport

    Oui le Canada a gagné, mais…

    Ça va prendre Milos comme leader parce que le reste des joueurs de simple ne sont pas forts.

    Je laisse Caro sauter de joie.😉

  3. @ JB

    Merci de me laisser célébrer.🙂

    Après tout, c’est la première fois de son histoire que le Canada comble un déficit de 0-2 dans une série de Coupe Davis.

    Mais oui, ça va prendre Milos en septembre parce que là, les gars n’affronteront pas l’Équateur ou le Mexique, mais pourraient affronter la Suisse, le Brésil ou un autre pays fort comme ça.

  4. jbsport

    Oui ce sera plus sérieux au prochain tour, même si ce fut difficile au score contre l’Équateur qui s’ennuie de Nico Lapentti et frère.

    Avec un bon joueur de simple et un bon joueur de double, le Canada peut figurer contre quelques bonnes équipes.
    Il y a aussi le reste de l’été qui pourrait voir l’émergence de Bester ou un autre, même si je doute, je peux espérer.

  5. J’espère avec toi, t’inquiète!

  6. jbsport

    En même temps que se joueront les 1/2 finales.
    Le world group playoff de la coupe Davis, ce sera bien du 16 au 18 Septembre 2011.
    Bien hâte de voir le tirage et les pays receveurs.

  7. En effet, ça se joue en même temps. Encore une fois, beaucoup de matchs à regarder en même temps et se lever très tôt un weekend complet.

    Le tirage aura lieu mercredi pour les éliminatoires.

  8. jbsport

    @ Caro

    La Serbie va recevoir sur le dur, n’en doute pas et possiblement à l’intérieur.
    Ils n’ont aucun avantage à choisir la terre battue qui est aimée des Argentins.
    Ils vont probablement opter pour une surface assez rapide.

  9. Chessmaster

    Argentine Serbie, France Espagne, merci pour les résumés!!
    Et ce n’était pas gagné d’avance pour l’Espagne contre les USA, bravo, chapeau!! Quelle année pour Déliciano.

  10. GG

    Et l’Espagne va recevoir les Français sur la terre battue… Passionnant ce dernier match gagné par Ferrer avec des hauts et des bas et les nerfs à fleur de peau. Première victoire espagnole en terre américaine dans une compétition de la Coupe Davis. On a eu chaud.

  11. @ JB

    La terre battue, aimée des Argentins? C’est vrai, mais à deux exceptions près : David Nalbandian et Juan Martín del Potro. Les deux excellent sur surface rapide, à plus forte raison si elle est à l’intérieur, donc loin des conditions climatiques changeantes.😉

  12. Qu’est-ce que ça fait un groupe d’Espagnols qui viennent de réussir l’impensable? Ça fait la fête, bien sûr! Et ces images accrochent un sourire au visage!


    🙂 Feli est tout un danseur!:mrgreen:

  13. D’une source proche d’Andy Murray : rien de vrai dans l’annonce d’Eurosport… pour l’instant.

    https://twitter.com/#!/NeilHarmanTimes/status/90329709333856256

    Je pousse ici un énorme soupir de soulagement.

    Il y avait aussi Piers Newbery, un autre journaliste britannique, qui était plutôt surpris de cette annonce d’Eurosport, disant, comme plusieurs qui suivent Andy depuis des années, que ce n’était pas une annonce normale. Comme plusieurs, dont moi, il s’étonnait que Murray n’ait parlé de rien avant tout le monde.Pas son genre…

  14. virgilou

    Charmant la video des Espagnols Caro! C’est beau à voir…De vrais latins!
    Au tour du delicieux Feli de se sentir investi d’une mission à la CD. Mention plus que spéciale à Daveed! Félicitations les ibères!!
    Est-ce que le Suisses pourraient venir jouer au Canada en septembre? C’est le tirage au sort qui détermine où ça se joue?

  15. Je ne sais pas si ce serait ici ou là-bas dans un tel cas. Je crois que les deux pays ne se sont jamais affrontés, et si tel est le cas, ce sera effectivement le tirage au sort qui déterminera où la rencontre aurait lieu.

    Le tirage sera mercredi. J’ai bien hâte de savoir contre qui le Canada jouera.

  16. pffff…. facile🙄

  17. Nouvelle qui a de quoi surprendre : Luis Lobo, qui l’entraîne depuis de nombreuses années, n’entraînera plus David Nalbandian à compter de la fin du mois. Le vétéran coach cite des raisons personnelles pour expliquer la fin de cette association.

  18. Chose promise, chose due : Canada, Suisse et Grande-Bretagne dans mon nouveau billet.