US Open – Le tirage (II)

J’ai amorcé l’analyse du tirage de l’US Open, hier, avec la demie de Novak Djokovic (1). Ce soir, c’est donc au tour de la demie de Rafael Nadal (2) de passer sous ma loupe. Je donnerai également, à la fin du billet, les dernières nouvelles et précisions concernant l’horaire de demain suite au non ouragan devenu tempête tropicale, Irène, du point de vue de l’US Open.

 

Le quart de Rafael Nadal

C’est dans ce qui semble être une bonne crise de confiance, une fois de plus, que le no 2 mondial amorce le tournoi. On se rappellera qu’il avait vécu quelque chose de semblable à l’amorce de Roland-Garros et qu’il avait terminé en remportant le tournoi pour une sixième fois. Le choses semblent toutefois un peu différentes cette fois-ci, Nadal n’ayant pas connu de bons tournois préparatoires, d’abord en raison d’une grippe et du manque d’entraînement à Montréal, combinés au brio d’Ivan Dodig dans les deux dernières manches, puis, à Cincinnati, tant en raison de l’excellente tenue de Mardy Fish qu’en raison de son jeu plutôt erratique et sans son habituelle fougue (et de brûlures assez sérieuses à la main droite).

 

Rafa Nadal entre donc à New York dans des dispositions qui ne nous semblent pas habituelles chez lui, un peu à l’image de Roger Federer, d’ailleurs. Cependant, le Majorquin dispose d’un très bon tirage pour se relancer. En effet, Nadal affrontera au premier tour le Kazakh Andrey Golubev, qui a récemment mis un terme à une séquence de 18 défaites consécutives. Golubev ne devrait toutefois réellement pas inquiéter l’Espagnol, et il en va de même pour le gagnant du match opposant Nicolas Mahut à Robert Farah au deuxième tour, fort probablement le nouveau papa Mahut.

 

Au troisième tour, j’aimerais bien dire que nous aurons un bon vieux Nadal – David Nalbandian, mais le hic, c’est que l’Argentin n’est pas en très grande forme. Jouant certes sans douleur, il lui manque encore beaucoup de coordination, notamment en raison du virus qui l’a affaibli suite à ses deux chirurgies subies plus tôt cette année. (L’article mis en référence est en espagnol, mais vaut vraiment la lecture.) Tout de même, s’il arrive à bien servir, Nalbandian a de bonnes chances de faire son chemin jusqu’à Nadal, avec un premier tour contre l’Américain Bobby Reynolds, puis un deuxième tour contre fort probablement Ivan Ljubicic (30), qui a été à l’écart du jeu durant presque les deux derniers mois pour une raison inconnue. Ce serait donc un souhait assez réalisable que de voir une bataille entre Nadal et Nalbandian, dans la mesure où l’Argentin aura retrouvé son jeu.

 

Nadal devrait toutefois l’emporter et se rendre en huitièmes, où l’attendrait Mikhail Youzhny (16), Jürgen Melzer (17) ou Ernests Gulbis. Comme Youzhny, demi-finaliste l’an dernier, ne joue pas à son mieux, et de même pour Melzer, qui a également dû rater la Coupe Rogers en raison d’une blessure aux abdominaux subie à Washington, je ne serais pas surprise que le protégé de Willy Cañas soit celui qui émerge du lot.

 

Néanmoins, je vois mal ce qui pourrait empêcher Rafa de se rendre en quarts, à moins d’une performance extraordinaire de l’un de ses rivaux.

 

Dans l’autre partie du quart se trouve un autre Espagnol, David Ferrer (5) qui, lui, a un tirage particulièrement difficile s’il veut aspirer à connaître un bon tournoi. D’entrée de jeu, il fera face au toujours imprévisible Igor Andreev, qui semble avoir retrouvé son jeu depuis quelques semianes. Ensuite, Ferrer fera face au vainqueur de l’affrontement entre James Blake et Jesse Huta Galung. À mon avis, ce sera l’Américain, qui a lui aussi passé quelques rudes moments en raison de diverses blessures, mais qui semble avoir beaucoup retrouvé de ses marques depuis le retour sur surface dure. En plus, Blake joue devant son public, ce qui l’aide toujours énormément.

 

S’il passe ces deux premiers tours piégeux, Ferrer affronterait probablement Florian Mayer (26) au troisième tour, avant d’en découdre avec, à mon avis, Andy Roddick (21), qui lui aussi a eu sa part d’ennuis avec les blessures, mais a joué un excellent tournoi à Winston-Salem la semaine dernière pour bien se relancer. Je vois en effet mal Roddick, s’il joue comme il a joué la semaine dernière, avoir de la difficulté avec son tirage, même dans un éventuel duel avec l’inconstant Nicolás Almagro (10).

 

Ma prédiction de quart : Rafael Nadal – Andy Roddick

 

Matchs de premier tour à surveiller : David Ferrer – Igor Andreev, Jack Sock – Marc Gicquel (pour voir le jeune Sock à l’oeuvre, Mikhail Youzhny – Ernests Gulbis, Ivan Ljubicic – Blaz Kavcic

 

Quart d’Andy Murray

Suite à sa finale perdue contre Federer en 2008, Andy Murray (4) n’a pas connu beaucoup de succès à Flushing Meadows. Et il n’y a pas à dire, s’il veut répéter son exploit de 2008, le chemin sera des plus tortueux pour l’Écossais. D’entrée de jeu, il fera face à un adversaire qui pourrait lui causer quelques problèmes, Somdev Devvarman. Murray affronterait ensuite probablement Robin Haase, qui ne devrait pas avoir trop de mal à se défaire de Rui Machado.

 

Au troisième tour, Murray pourrait se retrouver une fois de plus devant Feliciano López (25), qu’il avait défait à Wimbledon. L’Espagnol ne devrait avoir aucun problème à se défaire de Tatsuma Ito, mais pourrait avoir un peu de difficulté contre le Canadien Vasek Pospisil au deuxième tour. Je crois en effet que notre jeune recrue canadienne, issue des qualifications, se défera de Lukas Rozol au premier tour pour se mesurer à Feli.

 

Murray pourrait retrouver, en huitièmes de finale, son tombeur de l’an dernier, le Suisse Stanislas Wawrinka (14) qui, bien qu’il n’a pas connu de très bons tournois préparatoires, devrait se rendre au moins jusque-là, lui qui affrontera Maximo González au premier tour et qui pourrait rencontrer Juan Ignacio Chela (24) au troisième. Pas du gâteau pour Murray, donc.

 

L’autre côté est encore plus chargé et je doute fort que Robin Söderling (6) se rende jusqu’aux quarts, lui qui a raté plus d’un mois d’activités en raison d’une blessure à un poignet et qui effectuera à New York un retour au jeu attendu. Si l’Irlandais Louk Sorensen ne devrait pas lui poser de problème au premier tour, ce ne sera pas le cas d’Alex Bogomolov Jr au deuxième, l’Américain étant sans contredit l’une des surprises de l’été. Ensuite, s’il se rend au troisième tour, Söderling devrait affronter John Isner (28) et je doute qu’il reste en course contre le récent vainqueur du tournoi de Winston-Salem, qui joue de l’excellent tennis depuis quelques mois.

 

Pour l’autre place en huitièmes, j’aime beaucoup les chances de Juan Martín del Potro (18). Le gagnant de l’US Open 2009 fait un retour remarqué à New York, un titre qu’il n’a pu défendre l’an dernier en raison de cette blessure au poignet qui lui a fait rater presque toute l’année. Cependant, plusieurs doutes demeurent quant à son niveau de jeu, lui qui n’a pas connu de très bons tournois sur sa surface de prédilection. Il dispose toutefois d’un excellent tirage, avec un premier match contre Filippo Volandri, puis peut-être une bataille de natifs de Tandil avec Diego Junqueira, à condition que ce dernier, bien sûr, se défasse de Karol Beck, ce qui n’est pas garanti.

 

Au troisième tour, toutefois, Delpo pourrait rencontrer plusieurs problèmes, alors qu’il devrait affronter Gilles Simon (12), qui n’a pas son pareil pour embêter ses adversaires.

 

Ma prédiction de quart : Andy Murray – Juan Martín del Potro

 

Matchs de premier tour à surveiller : Marcos Baghdatis – John Isner, Marinko Matosevic – Juan Ignacio Chela, Vasek Pospisil – Lukas Rozol

 

Le tournoi s’amorce demain

Irène n’aura finalement été qu’une invitée capricieuse qui ne s’est heureusement pas montrée dans toute la puissance avec laquelle elle était attendue, ce qui fait que le tournoi s’amorcera, comme prévu, demain à compter de 11h (HAE).

 

Un seul changement dans l’horaire du jour : les matchs sur le Arthur Ashe débuteront à 13h. Plusieurs bons matchs à surveiller demain, donc, tant chez les hommes que chez les dames. Du côté canadien, seule Aleksandra Wozniak sera en action demain, contre l’Américaine Christina McHale (troisième match sur le Court 17).

 

À la télé, TSN entrera en ondes seulement à 13h, et il en sera de même pour RDS.

 

Bon tournoi à tous et toutes!

21 Commentaires

Classé dans Andrey Golubev, Andy Murray, Andy Roddick, David Ferrer, David Nalbandian, Feliciano Lopez, Florian Mayer, Gilles Simon, Grand Slams, Ivan Dodig, Ivan Ljubicic, James Blake, JM Del Potro, John Isner, Juan Ignacio Chela, Jurgen Melzer, Marcos Baghdatis, Mikhail Youzhny, Nicolas Almagro, Nicolas Mahut, Poulains, Rafael Nadal, Robin Soderling, Stanislas Wawrinka, Tennis argentin, Tennis canadien, Tennis espagnol, US Open, Vasek Pospisil, WTA

21 réponses à “US Open – Le tirage (II)

  1. jbsport

    @ Caro

    Tu peux effacer mon commentaire sur le lien USO bracket challenge, ça ne me dérange pas du tout.

  2. Nick’s pick…. Interessant http://tennis.com/articles/templates/features.aspx?articleid=13892&zoneid=9

    Nice analyse Chica! Pas sure que tu seras d’accord avec Bollettieri qui est trop biase avec les joueurs de IMG… Go Grigor! Ryan…🙄 je suis a veille de le flusher pour son attitude…

  3. Novak Djokovic fera une annonce à la fin de son point de presse cet après-midi. Parlera-t-il des rumeurs de son mariage prochain avec sa belle Jelena? Ou peut-être de sa tente hyperbare? À suivre…

    @ Lapin

    Merci! Pour Bollitierri, quand il s’agit de son écurie, j’en prends et j’en laisse, t’inquiète.

  4. @ Caro

    Tu nous en mets sous la dent ce matin! Et je « penche » de ton bord à peu près sur toute la ligne! Particulièrement dans le cas de Rafa…???

    Au fait, Un USO boîte-à-surprise….si Djoko n’est pas au sommet….🙂

  5. alambert

    Lokourte-paille, y’a pas que d’la bière à Amsterdam… Je te croyais plus dégourdi que ça. LOL!!

    Côté prédictions USO, désolé si je ne déborde pas d’originalité😉 , mais j’y vais avec le Rog, peu importe le tirage. Il nous prépare un « Sampras », c’est moi qui vous le dis (retraite subséquente en moins, au pire je ne le vois pas remiser ses baskets en faveur de pantoufles odorantes avant 2013…).

  6. GG

    Pourquoi pas Fish? Il joue de l’excellent tennis cet été et lui aussi jouera sur ses terres… On doit le considérer comme l’un des grands favoris avec ce qu’il nous a montré dernièrement.

    Un US Open passablement ouvert à mon avis avec Djoko en tête du peloton bien sûr mais il devra avoir récupéré de ses petits malaises récents. Il demeure néanmoins le grand favori. Faudrait être aveugle ou Fan-a-tic pour penser le contraire. Le duo Nadal-Federer n’a plus l’exclusivité et tous savent maintenant qu’on peut les vaincre même si ça demeure une illusion que bien peu peuvent se permettre de contempler. L’un ou l’autre sera néanmoins de la demi et possiblement de la finale. C’est plus un souhait qu’une prédiction dans mon cas. L’habitude sans doute de les voir atteindre si régulièrement le sommet au cours des dernières années. Murray? Il y a tellement longtemps qu’on l’attend dans un GC qu’on ne sait plus trop quoi en penser…

    Roddick… Blake? Trop tard pour eux. Si Blake passe sur le corps de Ferrer j’abandonne le tennis pour le curling. C’est tout dire.

    Bien sûr qu’il y a DelPotro (un terrain pour lui), peut-être Soderling (les astres sont mal alignés) et quelques vieux routiers qui pourraient faire une bonne route mais… Un plus jeune sortira du lot possiblement, mais lequel?

    Je vais tenter de me joindre au pool… Difficile avec le peu de tennis que j’ai vu depuis Roland-Garos. Si je trouve un espace je t’envoie ça Caro, sinon ce sera pour une prochaine fois.

    Bon tennis à tous!

  7. jbsport

    Un peu nerveux, Ryan Harrison, lorsque les moments de servir pour un set se sont présentés contre le vrai marin. Il y a un mot pour ça en langage pop, j’ai oublié….😉

    Mais du côté manque de passion, il peut en montrer à Roger peu importe ce qu’il en a dit.

  8. jbsport

    Exit Kvitova, la championne de Wimbledon.

  9. merci Caro
    Masha en grande difficulté un mini tremblement à venir

  10. Bon US Open à tous!!!

    On parle dans certains blogues que la surface cette année est plus lente. Est-ce vrai? Quelqu’un pourrait le confirmer? Si c’est vrai, c’est bien dommage de voir aussi l’US Open ralentir. En tout cas, ça donnera une chance à Nadal de prendre confiance.

  11. kenoe

    Ce n’était pas la journée des Japonais, Nishikori a abandonné face à Cipolla et Soeda a gagné à peine 4 jeux ; chez les filles abandons de Doi et Morita (contre Robson).

    Stepanek a sorti Kohlschreiber, c’est la trentaine vivace.

  12. @ Juan

    Oui, c’est malheureusement vrai. Ils ont ralenti la surface et quelques joueurs s’en sont plaints depuis deux jours. Le plus virulent a été Mardy Fish, d’ailleurs.

    Un peu chiant, cette manie de ralentir les surfaces!👿

  13. @juan

    effectivement
    http://www.amerique24.com/US-Open-la-surface-pas-au-gout-de-Federer_a825.html

    Fish et Roger s’en plaignent
    On dirait vraiment une conspiration contre Federer et les attaquants en général pour favoriser Nadal !!:mrgreen:
    Bon Ok, j’attends les tomates😳

  14. @ Gino

    C’est une conspiration, mais pour favoriser les échanges et tuer le jeu d’attaque en général, pas pour favoriser un joueur en particulier.

  15. kenoe

    Les conspirations, j’ai du mal avec surtout quand ça dessert ses propres joueurs, Fish, Isner sont pas des tenants du tennis à filière longue.

    Il est loin le temps des exploits pour Oudin, 6-0 en première manche, ouille !
    Et Wozniack 4-1 contre McHale, aie !

    Bellucci contre Sela et Troicki contree Falla cravachent en cinq manches.

  16. Vraiment frustrant de voir cette uniformisation des surfaces. Pour nous spectateurs, cela rend plus ennuyant les matchs. C’est vrai qu’on voit des échanges époustouflants mais à la longue cela devient monotone.

  17. @caro

    je sais😛
    je lançais juste un morceau de viande !!!

  18. Troïki sorti !!!!😯
    Falla vient de sortir des boules-à-mites depuis son presque upset sur Federer à Wimby 2010 (je crois)

  19. @ Gino

    Non, Falla n’est pas sorti des boules à mites. Il a connu une bonne fin de saison, quand même, l’an dernier, a lui aussi eu sa part de blessures, mais aussi de défaites crève-cœur et je suis vraiment ravie de voir que le gaucher colombien en a enfin vu une serrée aller de son bord.
    🙂

  20. Billet sur les choix complets du pool maintenant en ligne.🙂