Que les autorités s’ouvrent les yeux!

Je voulais écrire quelque chose sur Jack Sock, que j’ai revu jouer hier, cette fois contre Andy Roddick. Ça faisait une bonne année que je n’avais pas vu le jeune Sock jouer et vraiment, encore une fois, il m’a épatée. Toutefois, la situation actuelle au niveau des forfaits et abandons est rendue à un niveau tel que je ne peux me taire plus longtemps sur le sujet.

 

En effet, il y a présentement deux matchs de complétés aujourd’hui chez les hommes et les deux ont été gagnés sur abandon. Tomas Berdych (9) a dû jeter l’éponge face à Janko Tipsarevic (20) alors que le Serbe menait 6-4, 5-0 en raison de cette même blessure à l’épaule qui l’avait contraint à l’abandon face à Novak Djokovic à Cincinnati.

 

Puis, Marcel Granollers (31) a également abandonné face à Juan Carlos Ferrero, alors que ce dernier menait 6-1, 4-3. Dans le cas de Granollers, ce sont des problèmes au dos.

 

Ce qui fait qu’au moment d’écrire ces lignes, hommes et femmes confondus sont à un total de 18 abandons ou forfaits depuis le début du tournoi, un chiffre vraiment effarant qui ne peut qu’aller en augmentant. Nous en sommes seulement au sixième jour de l’US Open, après tout.

 

L’ATP et la WTA se doivent de réagir

Ce fut un été de malheur sur les circuits masculin et féminin en raison des nombreuses blessures qui se sont accumulées. Depuis Wimbledon, les forfaits et abandons augmentent en flèche. Quand ce ne sont pas d’inquiétants cas d’empoisonnement alimentaire (comme à Winston-Salem), ce sont des blessures qu’un calendrier plus court permettrait assurément d’éviter.

 

Je ne parle pas ici des blessures qui surviennent malheureusement en cours de match, comme les chevilles tordues dans une chute durant un point, mais bien des blessures qui surviennent immanquablement lorsque les joueurs jouent trop. En plus du calendrier exigeant, je crois que le ralentissement des surfaces peut y être pour quelque chose.

 

En effet, ces surfaces toutes de plus en plus uniformes augmentent la longueur des échanges. Certes, la qualité aussi, mais de constants longs échanges sont durs pour le corps, même si les joueurs et joueuses sont des professionnels qui s’entraînent très fort pour en arriver à ce niveau.

 

Dans un tel cas, il faudrait vraiment que l’ATP et la WTA, de même que l’ITF dans une certaine mesure, commencent à s’interroger sur ce qu’il leur faudrait faire afin que ce fléau diminue. Car plus les années passent, plus la situation devient difficile de ce côté. C’est une situation de plus en plus ridicule et je suis convaincue que moins de ralentissement des surfaces, combiné à un calendrier plus court, pourrait aider à rectifier la situation.

 

Toutefois, ces instances ont le don de se mettre la tête dans le sable et je doute qu’à moins que les joueurs et joueuses se mettent à se plaindre de plus en plus fort, la situation change.

 

La situation actuelle fait craindre ce qui se passera d’ici la fin de la saison, mais ce sera pire l’an prochain, alors que les Jeux olympiques s’ajouteront à ce calendrier déjà incroyablement chargé.

20 Commentaires

Classé dans Grand Slams, Janko Tipsarevic, Juan Carlos Ferrero, Nouvelles, Tennis espagnol, Tomas Berdych, US Open, WTA

20 réponses à “Que les autorités s’ouvrent les yeux!

  1. YES, Louise Engzell pour le match de miss Eww et Vika…😯

  2. potionmagique

    moins de ralentissement des surfaces,un calendrier plus court et surtout STOP à ce tennis hyperpuissant et dévastateur qui déglingue les articulations bien trop sollicitées.

  3. @ Lapin

    Serena semble très bien s’en accmomoder. Elle est en train de démolir la crieuse… à mon plus grand plaisir!😀

  4. Ces gémissements d’Azarenka, c’est carrément insupportable!! Ça devrait être banni du sport. You wanna play in the WTA? STOP GRUNTING or SQUEALING! If you don’t, stay home.

    Quel circuit pitoyable. Heureusement, il y a 2 éléments clés qui le rachètent : Flavia et Kirilenko.😉 Oh, et Kim aussi, mais on ne la voit plus!

  5. 👿 un poisson est entrain de bouffer mon poisson

  6. Cette façon qu’a Williams de hurler et de célébrer après chaque point, on croirait un hooligan après un but de Liverpool ou de Man U… Aucune classe.

    Ahhhh, Steffiiiiii!!… Why did you have to retire!!!….

  7. Bloup

    Monaco joue un fort match contre Haas🙂 C’est vrai que Haas fait plus d’erreurs… Presque 3h de match à ajouter au compteur et ce n’est pas fini😕

  8. Bloup

    Monaco servait pour le match… Brisé😦 en petits morceaux

  9. Bloup

    Victoire Pico😆

  10. @ Bloup

    Mónaco joue du tennis incroyable! Et s’il joue comme ça contre Federer lundi, il a de très, très belles chances!

    En tout cas, je vais l’encourager tellement fort qu’on va m’entendre jusqu’à Buenos Aires!😆

  11. D’ailleurs, je suis très heureuse de dire que je ne me suis pas trompée dans mon évaluation de début de tournoi à propos de Pico.🙂 J’avais dit qu’il pourrait atteindre le 4e tour. Well, there he is.😀

  12. @caro

    je l’ai d’ailleurs pris dans mon pool !!! pas toi ???:mrgreen:

  13. Non, je ne voulais pas le jinxer.

  14. Au fait, Nalbandian demain et Pico lundi auront ce que del Potro n’a toujours pas : ils joueront sur le Ashe.

  15. Bloup

    @Caro
    Del Potro y sera peut-être sur le Ashe, dimanche en huit!😆
    Sait-on jamais!

  16. jbsport

    Avec 3 breaks de 1 1/2 mois par année pour les meilleurs, ce n’est pas le calendrier qui est trop long, on n’exige que 20 ou 21 semaines de tournois. C’est franchement peu.
    Un joueur de tennis, pour être bon, il faut que ça joue souvent.

    Ce qui m’irrite, ce sont les tournois obligés, ce procédé n »est pas nécessaire du tout. L’incitatif des bourses et points ATP à l’enjeu sont suffisants pour garantir le succès des Masters 1000 par exemple.
    Ainsi, des joueurs comme Berdych pas blessé mais avec un inconfort à une articulation pourrait sauter plus facilement Cincy.

    Il y a 35 ans, la plupart des tournois se jouaient sur terre battue ou sur gazon. Les indoors se faisaient sur un tapis rapide nommé supreme court.
    Il y avait bien quelques tournois sur le dur aux États-Unis, dans le temps, on disait que le risque de blessures y était plus grand.
    Vite ou lent, du dur c’est du dur. Malheureusement, aujourd’hui, on y joue la majorité des tournois de tennis.

    Avant, on terminait sur une jambe ou avec la main gauche, on prenait un 6-0 bien avant de prendre un abandon.
    L’enfant roi devenu adulte ne peut regarder la défaite en pleine face, ça prend une raison que tous verront ou entendront.

    Peut-être que les joueurs de tennis d’aujourd’hui ne le pratique pas tout à fait de la meilleure façon…

  17. kenoe

    Ah oui c’était la belle époque, celle où l’on pouvait voir un joueur agonisant sur les courts.
    Vrai que ça manque aujourd’hui, on a d’affreux pros qui ne veulent prendre aucun risque, même pas celui d’aggraver leurs blessures pour notre bon plaisir.

    Je regrette de n’avoir pas assister à ces temps bénis, et misère j’ai aussi loupé les jeux Romains.😦

  18. @jb
    super commentaire !!🙂

  19. @ Bloup

    C’est mon souhait le plus cher : que Delpo se rende jusqu’au bout et montre aux organisateurs qu’il existe et que c’est le meilleur.🙂

  20. Un petit retour sur la douteuse décision de Pascal Maria durant le match Federer – Cilic maintenant en ligne!

    Oui, je me reprends pour hier!