Shanghai : un drôle de tirage

Shanghai est l’avant-dernier Masters 1000 de l’année et probablement celui qui, pour moi, est le plus difficile à suivre, parce que les matchs se jouent en grande partie au beau milieu de la nuit. Heureusement, c’est le dernier tournoi en sol asiatique avant le retour en Europe pour les derniers tournois de la saison.

 

Beaucoup d’absents

C’est en l’absence de plusieurs gros noms que le tournoi s’amorcera ce dimanche, d’ailleurs. Blessé au dos, le numéro 1 mondial Novak Djokovic a annoncé son forfait, qui s’ajoute à ceux de Roger Federer, Robin Söderling, Gaël Monfils, Juan Martín del Potro, Richard Gasquet, John Isner et Juan Ignacio Chela. Ce sont donc huit joueurs du top 30 qui brilleront par leur absence (en plus de Nikolay Davydenko (34)) et je continue vraiment de me questionner sur la pertinence de cette tournée asiatique dans le calendrier déjà surchargé des joueurs quand je vois autant d’absents à un Masters 1000.

 

Certes, on sait que Djokovic, Monfils, Gasquet et Davydenko sont blessés, que Federer avait décidé depuis un moment de faire l’impasse sur la tournée asiatique en raison de la fatigue et de petits bobos à guérir, que Söderling n’est pas remis de sa mononucléose et qu’Isner a été malade à Beijing, causant son forfait et le forçant à rentrer aux États-Unis. Del Potro, pour sa part, a renoncé à ces tournois pour se reposer et se préparer en vue de la fin de la saison et de la finale de la Coupe Davis et on ne sait pas pourquoi Chela est absent (probablement pour, lui aussi, se reposer).

 

Toutes ces absences laissent donc de gros trous dans le tirage (de très gros dans les cas de Djokovic, Federer – finaliste l’an dernier – Söderling et Delpo), mais le tirage n’en demeure pas moins un tirage intéressant, mais plutôt bizarre.

 

Le tirage : les Espagnols presque tous du même côté!

Je crois que c’est ce que j’ai trouvé le plus rigolo en regardant le tirage, quelque part cette nuit : à l’exception de Pablo Andújar et d’Albert Montañés, tous les Espagnols sont du même côté du tirage, soit celui de Rafael Nadal (1) et de David Ferrer (4).

 

Nadal, qui dispute cette nuit la finale de Tokyo face à Andy Murray, pourrait d’ailleurs affronter un compatriote dès son premier match si Guillermo García-López se défait de Somdev Devvarman. Pas un tirage facile pour Nadal pour autant, avec une possible rencontre avec David Nalbandian (s’il bat Ernests Gulbis au premier tour) au troisième tour (ou encore avec Florian Mayer (15)), puis un possible quart contre Tomas Berdych (6), qui montre cette semaine à Beijing qu’il a retrouvé la forme (le Tchèque disputera la nuit prochaine la finale de ce tournoi contre Marin Cilic).

 

Mais c’est dans le quart de David Ferrer que se trouve la plus grande concentration de membres de l’Armada, avec la présence de Nicolás Almagro (7), Fernando Verdasco (16), Juan Carlos Ferrero et Tommy Robredo. Ferrer pourrait d’ailleurs affronter non pas un Espagnol, mais presque, à son premier match, alors qu’il a de bonnes chances de faire face au Canadien Milos Raonic, qui s’entraîne régulièrement en sol espagnol avec son coach, Galo Blanco. Ceci, bien sûr, si Raonic se défait au préalable de Michaël Llodra, ce dont je ne doute pas trop. J’ai tout de même bon espoir de voir Ferrer atteindre à tout le moins les quarts, lui qui a montré cette semaine à Tokyo qu’il était dans une excellente forme.

 

L’autre demie est celle du champion défendant, Andy Murray (2). Et j’avoue que comme Murray en sera à son troisième tournoi en autant de semaines, et qu’il a atteint la finale dans les deux cas (titre à Bangkok et Tokyo cette nuit, en plus de la finale de double avec son frère Jamie juste après celle de simple), je me demande dans quel état de fatigue il sera pour défendre sa couronne chinoise. Si je n’ai pas trop d’inquiétudes pour son premier match, contre le vainqueur du match opposant Thomaz Bellucci à Dmitry Tursunov, la suite pourrait être différente, alors qu’il pourrait affronter Stanislas Wawrinka (13) ou, mon souhait, Juan Mónaco (qui s’affrontent au premier tour), et un possible match contre Gilles Simon (8) en quarts. Espérons pour l’Écossais qu’il ne sera pas trop fatigué.

 

Jo-Wilfried Tsonga (4) a un tirage qui devrait lui permettre d’atteindre les quarts, mais j’aime bien les chances de Mardy Fish (5) si les deux joueurs s’affrontent, à moins qu’Alexandr Dolgopolov (12) ne s’y rende, mais ce dernier a vraiment des matchs difficiles devant lui pour y arriver.

 

Aurons-nous une finale Nadal – Murray à Shanghai comme à Tokyo? C’est dans le domaine du possible.

 

Matchs de premier tour à surveiller : David Nalbandian – Ernests Gulbis, Janko Tipsarevic (9) – Feliciano López, Milos Raonic – Michaël Llodra, Mikhail Youzhny – Juan Carlos Ferrero, Kevin Anderson – Bernard Tomic, Alexandr Dolgopolov (12) – Lukasz Kubot, Jürgen Melzer (14) – Ivan Ljubicic, Ivan Dodig – Santiago Giraldo, Robin Haase – Kei Nishikori, Stanislas Wawrinka (13) – Juan Mónaco.

 

Le tirage complet est disponible ici et déjà deux matchs de premier tour seront à l’affiche demain en début de matinée, soit Fabio Fognini – Florian Mayer et Stan – Pico. Prenez note qu’en raison du peu de temps entre le tirage et les premiers matchs, et de mon manque de temps, il n’y aura pas de pool pour ce Masters 1000. Vous m’en voyez désolée, mais nous nous reprendrons à Paris.

 

Ce weekend, également à surveiller

En plus des finales de Tokyo et de Beijing, qui auront respectivement lieu à 1h et 4h cette nuit, je surveillerai également ce weekend les qualifications du Challenger de Tiburon, auxquelles participera le Québécois Pierre-Ludovic Duclos.

 

Duclos a bien fait la semaine dernière à Sacramento alors qu’issu des qualifications, il s’est incliné au deuxième tour face à Thiemo De Bakker, 4-6, 6-2, 4-6. Le Néerlandais avait au préalable défait un autre Canadien, Vasek Pospisil, aux termes d’un match serré. Au premier tour des qualifications de Tiburon, Duclos affrontera en début de soirée l’Australien Adam Hubble.

 

J’aurai également un œil sur la finale du Future de Caracas, où Peter Polansky affrontera Eduardo Struvay en fin d’après-midi.

 

Quant aux finales des deux ATP500, celle de Tokyo, comme je le mentionnais, mettra aux prises Rafael Nadal et Andy Murray, qui s’affrontent pour une cinquième fois cette année (l’Espagnol a gagné les quatre premiers affrontements). Celle de Beijing se jouera entre Tomas Berdych et Marin Cilic.

6 Commentaires

Classé dans Alexandr Dolgopolov, Andy Murray, Bernard Tomic, David Ferrer, David Nalbandian, Fabio Fognini, Feliciano Lopez, Fernando Verdasco, Florian Mayer, Futures, Gael Monfils, Gilles Simon, Ivan Dodig, Ivan Ljubicic, Janko Tipsarevic, JM Del Potro, Jo-Wilfried Tsonga, John Isner, Juan Carlos Ferrero, Juan Ignacio Chela, Juan Monaco, Jurgen Melzer, Kei Nishikori, Kevin Anderson, Mardy Fish, Marin Cilic, Masters 1000, Mikhail Youzhny, Milos Raonic, Nicolas Almagro, Nikolay Davydenko, Novak Djokovic, Pablo Andujar, Peter Polansky, Pierre-Ludovic Duclos, Rafael Nadal, Richard Gasquet, Robin Soderling, Roger Federer, Santiago Giraldo, Stanislas Wawrinka, Tennis argentin, Tennis canadien, Tennis espagnol, Thomaz Bellucci, Tomas Berdych, Vasek Pospisil

6 réponses à “Shanghai : un drôle de tirage

  1. Via Twitter, Guillermo Coria a aujourd’hui annoncé la très bonne nouvelle qu’il sera papa en avril prochain. Ce sera un premier enfant pour lui et son épouse.🙂

  2. Et de 20 pour Andy Murray, avec un bagel par-dessus le marché!

    Murray vient de remporter son 20e titre en carrière en défaisant Rafa Nadal 3-6 6-2 6-0 à Tokyo.

  3. GG

    Murray vient de démontrer en cette fin de saison qu’il peut battre n’importe qui… C’est ce que j’affirmais cette semaine et il l’a démontré avec cette victoire contre Nadal. J’ai aimé ce Murray qui ne s’est pas laissé abattre après avoir perdu le premier set. C’est plutôt Nadal, chose très rare, qui s’est retrouvé moralement amoindri au troisième set qu’il a perdu avec un bagel. Superbe match de l’Écossais et deux sets de très grande qualité de la part des deux joueurs… Je n’ai pas vu maman dans les estrades ce qui est peut-être bon signe.

  4. GG

    Ne pas se méprendre car le pointage des deux premiers sets n’indique pas vraiment ce que fut ce match… C’était beau à voir.

  5. @ GG

    Judy Murray est en Écosse présentement.😉

    Et vraiment, c’était tout un match. Murray a changé de tactique après un mauvais début et vraiment, les points ont été très disputés, mais Murray a rapidement pris l’avantage dans la deuxième manche, ce qui a littéralement sapé le moral de Rafa, qui n’a gagné que 4 petits points dans la dernière manche.

    Mais tout le crédit revient au Britannique. Il a joué un match incroyable à partir de la moitié de la première manche. J’espère vraiment que c’est le déclic qu’il lui manquait.

    Bon, je vais me coucher. J’aimerais bien encourager Marin, mais je tombe de sommeil. J’espère me réveiller sur de bonnes nouvelles, particulièrement apprendre que Pico a gagné!

  6. Je vous ai préparé un résumé de la journée/nuit d’hier/de ce matin.😉