Trois pour le no 3 pour Andy Murray

Je l’avoue d’entrée : je ne croyais pas qu’Andy Murray remporterait un troisième titre en trois semaines et je croyais que la fatigue freinerait sa lancée. Il m’a bien fait mentir, Murray, non? Car non seulement a-t-il remporté aujourd’hui le Masters Rolex de Shanghai, il l’a également fait avec style face à un David Ferrer qui méritait définitivement un meilleur sort que de se retrouver une fois de plus perdant d’une finale de Masters 1000.

 

En effet, David Ferrer a une encore une fois disputé un match solide et s’est battu comme lui seul sait le faire jusqu’à la fin des 1h45 qu’ont duré le match. Mais encore une fois, et comme à chacun des cinq affrontements qu’ils ont eu sur surface dure, c’est Murray qui s’est montré le meilleur des deux. Toutefois, Ferrer n’a pas servi aujourd’hui aussi bien que lors de ses deux derniers matchs, ce qui lui a coûté.

 

Ce match m’a semblé plus à l’image de celui qu’ils se sont disputés à l’Open d’Australie que de celui, plutôt à sens unique, de la semaine dernière à Tokyo et la qualité du jeu déployé par les deux joueurs a vraiment valu de se lever avant les aurores pour le regarder. Sans être un match d’anthologie, c’était une rencontre qui nous a offert nombre de longs et spectaculaires échanges, les deux joueurs donnant tout ce qu’ils avaient pour remporter le titre.

 

 

Un match fort intéressant, donc, mais comme je le mentionnais, Murray était tout simplement trop fort pour son adversaire, aussi méritant était-il. Variant superbement le jeu, l’Écossais a montré une fois de plus qu’il est, en ce moment, le joueur à battre sur le circuit. Et une fois de plus, ce qui m’a le plus impressionnée a été la qualité de son service et de son coup droit. Servant encore une fois bien au-dessus des 50% de premières balles (63% pour le match, incluant 7 aces), Murray a montré une belle versatilité dans son jeu, qu’il devrait définitivement exploiter à chacun de ses matchs.

 

Andy Murray (à gauche) et David Ferrer (à droite) lors de la remise de trophées (Photo: Mark Ralston/AFP/Getty Images)

 

De retour dans le top 3

Cette victoire de 7-5 et 6-4 face à David Ferrer, qui lui permet ainsi de défendre son titre à Shanghai et de remporter son huitième Masters 1000 en carrière, était le troisième titre d’Andy Murray en autant de semaines, un tour du chapeau asiatique qui lui permettra demain de passer Roger Federer au troisième rang mondial. C’est donc un retour dans le top 3 pour le Britannique, qui a été classé aussi haut qu’au deuxième rang mondial (août 2009) et dont la dernière percée dans le triumvirat de tête remontait à février de l’an dernier. Ce sera également la première fois depuis 2003, soit juste après son premier titre du Grand Chelem, que Roger Federer ne sera pas du trio de tête.

 

Murray pose avec le tophée du Masters Rolex de Shanghai (Photo: Matthew Stockman/Getty Images)

Par ailleurs, ce sera aussi la première fois que Murray sera devant la légende suisse au classement mondial, et il est impossible de dire qu’il ne mérite pas ce qui lui arrive. Bien sûr, certains affirmeront avec justesse qu’il n’a pas encore remporté de titre du Grand Chelem. C’est vrai; il ne l’a pas encore fait.

 

Cependant, il est très important de mentionner que Murray a atteint les demies ou mieux à chacun des tournois du Grand Chelem cette année, et qu’il n’a perdu qu’une finale en six tentatives, soit à l’Open d’Australie contre Novak Djokovic. Nous ne pouvons donc pas dire que Murray a usurpé quoi que ce soit ou volé ce rang qui sera le sien demain, ni qu’il ne fait pas partie du « Big Four » à compter de maintenant, surtout à compter de maintenant, devrais-je même dire.

 

Une chose est sûre, j’ai bien hâte de voir le dernier droit européen de la saison, alors que Federer et Djokovic devraient être de retour en forme, mais, surtout, de voir le Masters de fin d’année, qui devrait revêtir cette année une importance particulière. Si Murray est capable de continuer à jouer ce niveau incroyable de tennis des trois dernières semaines, et de gagner le titre du Masters des Huit, ce serait la preuve que sa performance des derniers tournois n’est pas qu’un feu de paille et qu’il montrerait enfin les grandes choses que nous voyions en lui au début de sa carrière.

 

Petite nouvelle en terminant

Comme je l’ai mentionné en commentaire un peu plus tôt, cette page est désormais disponible en anglais, et avec son propre domaine. Vous pouvez donc également me suivre sur runningforehand.com, même si j’y publierai généralement juste mes articles en version anglaise. Toutefois, du contenu spécial et exclusif pourrait s’y glisser, mais cela reste encore à déterminer.

22 Commentaires

Classé dans Andy Murray, David Ferrer, Masters 1000, Novak Djokovic, Roger Federer, Tennis espagnol

22 réponses à “Trois pour le no 3 pour Andy Murray

  1. EEEK, Rogeur… Bravo a Muzz. Un match tres fort… Il devra servir plus que 50% a tous ses match… le % de son 1er service est comme le gluten pour Novak. S’il ameliore ca, je crois qu’il va avoir plus de chance avec les top 3… EEEK top 4 (😳 )

    Bagel pour Aleks… WTF?!?

  2. @ Lapin

    Tu as lu la dernière colonne de Steve Tignor? Un texte vraiment génial, dans lequel il parle des améliorations que Murray a su apporter à son jeu, notamment, mais aussi de cette ténacité noubelle qu’on ne lui connaissait pas vraiment. Et dans les améliorations, il parle de son service… et de son coup droit. À lire.

  3. J’étais incapable de le faire ce midi, téléphone oblige, mais voici l’article auquel je fais référence dans mon précédent commentaire.

    Ça vaut vraiment la lecture.

    Et ce soir, seulement en anglais pour un billet, alors que j’ai reçu le feu vert pour le contenu exclusif dont je parlais. Et j’espère vraiment ne pas me planter! (Vous comprendrez quand vous verrez de quoi il s’agit et je demanderais à Lapin, Liliquébec et GG de ne pas vendre la mèche.😉 )

  4. @ Caro

    P’tit message à ceux qui aiment jouer sur terre battue: Absolument formidables les courts à l’étage du centre national d’entraînement du Parc jarry. Ai croisé le fer avec vieux frère aujourd’hui et ne peux que vous dire d’y aller.

    Je jouais sur le 3 entre toutes les futures étoiles de Tennis Canada. Borfiga en fait plus que je n’aurais pensé. Il est omniprésent. Et ça cogne, je vous le jure…

    Quant à Murray, ben sa mère doit s’être abstenue de se présenter aux trois derniers…lol🙂

  5. 2 belles et surprenantes victoires pour nos canadiens !!!!🙂
    Milos et Marino ont eu les scalps de Baghz et Pavly
    (pour Milos, je considère cela une « surprise » même s’il était mieux classé.. car je ne croyais pas qu’il avait retrouvé tout son jeu)

  6. @ ginopharm

    Tu m’apprends la nouvelle mais je n’en suis nullement surpris! Ça fait des lunes que je vois Raonic dans ma « soupe »! Je l’ai dit et écrit souvent….Je l’ai vu s’entraîner depuis plus de 3 ans et l’ai aussi vu gagner son premier Futures ici à Montréal (chèque de $3000…)…..

    Présentement, la seule inconnue (et on en a un apreçu…) est le rétablissement de sa blessure à la hanche….Le reste en surprendra plusieurs…

    Quant à Mariuno, elle donne des signes intéressants mais je ne la connais pas…😉

  7. Richard Bélec

    Belle victoire de Milos ce matin contre Petzschner 6-3, 6-3… Il passe au 3ième tour – prochain adversaire possible – Chela!!

    J’ai vu une partie du match on line et je dois dire qu il se déplace bien, et son service est encore et toujours aussi phénoménale! Petzschner n’a rien pu faire pour le contrer – aucune balle de bris….Je crois bien que la blessure est bel et bien derrière lui.

    Bravo Milos

  8. Chessmaster

    C’est bien de voir Murray gagner ainsi, je ne l’ai jamais vraiment apprécié quoique j’ai appris à l’aimer un peu plus avec les années, je suis bien content de le voir réussir, il y a eu tant de déception (à en perdre des fan), il le mérite!
    Tħe Goat en quatrième position was a shock!

    Félicitation pour ton passage en anglais avec runningforehand, tu es tellement bonne avec le tennis, tu vas en attirer beaucoup!

  9. kenoe

    Soderling forfait à Bercy, décidément…😦

  10. @ Caro

    Ouais, pas mal en anglais…lol! Congrats!🙂

  11. @ kenoe

    Pas une gross surprise parce que c’était officieux, mais je veux juste dire: maudite mono!👿😦

    @ Loko

    Thanks a lot, coach!🙂

  12. Richard Bélec

    YESSSS Milos en demi-finale à Stockholm – vient de remporter son match contre Dimitrov 7-5, 6-4

    super – prochain match contre le gagnant du match Monfils-Anderson

    grosse demi en perspective!

    Bravo au Canadien

  13. Bien content pour Milos… pfff Rebecca perd contre une no-name ?!

  14. @ Lap…

    Come on you! Lost one battle, not the war…like Ghadafi…lol!🙂 Marino isn’t in top shape these days…

  15. @ Re: Milos…

    Siouplait, rendez-lui hommage…lol!🙂 N’a pas joué tout cet été passé….Bonne chance à celui qui croisera le fer avec Raonic….Ce serait son deuxième titre…Wow! Et s’il ne gagne pas, ce sera partie remise! Â vingt ans…perdre un match de demie ou une finale….so what…lol?😉

  16. Au fait, serai-je le premier à prédire un GC à Milos dans l’année qui vient…?🙂 Oui, oui, c’est sérieux….😉 Ok, je vous comprends de me comparer à Richard Williams…lolol🙂

  17. @mulet
    Si on s’appelle Richard Williams… on ne sort qu’avec des filles qui ont l’age des ses propres enfants… Il me semble que tu es plus respectable que ca… No?

    PS: Milos se mesurera contre LaMonf… c’est pas donner d’avance… EEEK!

  18. @ Lap…

    Comme visionnaire, on a déjà vu plus perspicace….lolol EEEKKK🙂

  19. @loko
    EEEEK… un respectable 3 set defaite…

  20. @lapin

    et en plus il l’avait dans les cables !!!! 4-2 et 0-30 au 2e👿

    sa volée en demi-terrain à 2-1 au 2e était un véritable bijou !!!🙂

  21. Je ne vous avais pas oubliés! Mon dernier billet est maintenant disponible en français.😉