La finale des « négligés »

Ils n’étaient pas favoris pour s’y rendre. Il faut dire que face à Juan Martín del Potro et David Ferrer, c’était difficile de les voir autrement que comme négligés, même si tous deux avaient joué un tournoi incroyable malgré un tirage peu favorable. Et pourtant, en finale du tournoi ATP500 de Valence, ce sont Marcel Granollers et Juan Mónaco qui croiseront le fer.

 

Granollers a joué un match tout à fait incroyable, avec le même brio que la veille contre Gaël Monfils, pour se défaire d’un del Potro par moments complètement éteint. De toute évidence mal en point (blessé à l’épaule), l’Argentin a toutefois fait montre de sa classe habituelle et a refusé de blâmer sa blessure pour expliquer la victoire de 6-4 7-6(4) de son rival, vantant son brio. Je ferai donc de même, surtout que Granollers a réellement été excellent, particulièrement au filet.

 

Sa stratégie était d’ailleurs fort simple : monter le plus souvent possible. Avec ses mains habiles, contre le puissant joueur de fond qu’est Delpo, c’était le mieux à faire, surtout qu’aujourd’hui, chacune ou presque des montées de l’Argentin se soldait par un passing gagnant de Granollers, qui n’a vraiment pas volé sa deuxième finale consécutive à Valence, lui qui a dû vaincre Alexandr Dolgopolov, Marin Cilic et Gaël Monfils avant d’en découdre avec del Potro, et toujours avec un immense brio et beaucoup de ténacité.

 

Son rival de demain a démontré tout autant de ténacité et de volonté de gagner, avec un tirage comportant les Nicolás Almagro, Fabio Fognini (qu’il a toujours battu), Juan Carlos Ferrero puis David Ferrer aujourd’hui. On peut donc dire que Juan Mónaco n’a pas non plus eu le chemin le plus simple pour arriver à sa première finale depuis Santiago, en février 2010, et la plus importante de sa carrière.

 

S’il a été phénoménal contre Ferrero hier, Mónaco l’a été certes un peu moins aujourd’hui contre le toujours en mouvement David Ferrer, mais c’est sa force de caractère qui a prévalu. Tirant de l’arrière par un bris à la première manche, il aurait bien pu baisser les bras, mais il s’est accroché et d’avoir remporté un jeu de service difficile a 0-3 l’a vraiment remis sur les rails, alors qu’il a pu combler son bris de retard, avant de le reperdre et de finalement gagner les quatre jeux suivants pour prendre la manche initiale 7-5. Le champion en titre n’était, bien sûr, pas vaincu pour autant, lui qui a haussé son niveau de jeu pour prendre la seconde 6-1.

 

C’est vraiment à la dernière que tout a basculé. Souffrant de problèmes de sciatique (un autre!), Pico a été brisé dès son premier jeu de service de la manche décisive, puis a dû faire venir le soigneur, mais il s’est accroché. Les mauvais appels de juges de lignes (pas de reprise électronique à Valence), une faute de pied et une double faute ont permis à l’Argentin d’égaliser la marque. Ferrer n’a plus été le même par la suite (que de surprenantes double fautes, dont trois dans un même jeu!), et Mónaco a su rester concentré pour l’emporter en trois manches, 7-5, 1-6, 6-3. On peut donc dire que Mónaco aura défait les deux patrons, ironiquement en partie ceux qui lui ont permis d’être au tournoi (il y était en vertu d’une invitation), pour arriver en finale. Comment faire rapporter une wild card.

 

C’est Granollers qui s’était mérité la victoire lors du dernier affrontement l’opposant à Mónaco, en quarts de finale de ce même tournoi l’an dernier, une bataille de trois manches. Demain, je ne le cache pas, j’espère un résultat différent et une victoire de Pico, qui n’a pas remporté de titre depuis les trois de 2007, donc avant que les blessures viennent se mêler de son prometteur début de carrière.

 

Toutefois, ce sont deux joueurs fort méritants que nous retrouvons dans cette finale espagnole, même s’ils étaient loin d’être des favoris pour se rendre jusqu’au titre. Une finale que je ne raterai pour rien au monde.

 

En terminant, je tiens à féliciter Kei Nishikori, qui a réussi un rare exploit pour un joueur asiatique en défaisant le no 1 mondial, Novak Djokovic, 2-6 7-6(4), 6-0. Certes, Djokovic était blessé et sa présence à Paris est plus qu’incertaine, mais Nishikori a joué un très bon match pour se mériter cette place en finale, à Bâle, où, sans surprise aucune, il se mesurera à Roger Federer. Bravo, Kei, et bonne chance en finale!

17 Commentaires

Classé dans Alexandr Dolgopolov, ATP500, David Ferrer, Fabio Fognini, Gael Monfils, JM Del Potro, Juan Carlos Ferrero, Juan Monaco, Kei Nishikori, Marcel Granollers, Marin Cilic, Nicolas Almagro, Novak Djokovic, Roger Federer, Tennis argentin, Tennis espagnol

17 réponses à “La finale des « négligés »

  1. crève-coeur pour Pico😥
    dommage !!! mais bravo à Marcel🙂

    et au bon vieux Roger pour son 2e titre de l’année (ça fait drôle de dire ça en novembre😯 ), c’est de bonne augure pour Paris. !! remportera-t-il (enfin) ce Master-1000 ?? Je lui souhaite sincèrement pour mettre un baume sur cette saison.

  2. DERNIÈRE MINUTE: DELPO FORFAIT À PARIS EN RAISON D’UNE BLESSURE À L’ÉPAULE DROITE. Annoncé par un journaliste argentin fiable, à qui Delpo a annoncé la nouvelle au cours d’une entrevue. (Ajout : Nouvelle confirmée 10 minutes plus tard par le tournoi.)

    @ Gino

    Terriblement crève-cœur pour Pico. Son visage en disait long. La dernière fois que je lui ai vu ce visage, j’étais à deux pieds de lui, à Montréal après la défaite contre Ivo.😥

    Bien contente pour Marcel, quand même! Il le mérite. Quel match ils se sont disputé!!

  3. GG

    On a eu droit à une excellente finale à Valence… Chaudement disputée jusqu’à la fin. Et du jeu pour tous les goûts et tous les coups. Du jeu au filet, des lobs, etc… Tout ou presque! Les deux avaient bien mérité d’être de cette finale et le public tout comme moi avons été ravi de leur prestation du jour. Du beau tennis avec de l’émotion.

  4. GG

    Très surpris et bien sûr déçu de ce forfait de DelPotro… On n’a rien vu dans ses matchs à Valence qui laissait entrevoir une telle chose.

  5. Amen to that, GG! On était loin de la prédictibilité de Bâle, mettons.😉

    Du grand tennis, un match de haut niveau. C’était un excellent tournoi, même si le tirage était moins relevé que Bâle. En fait, des deux, c’est Valence qui a été le meilleur à suivre cette semaine.

    Pour Delpo, oui, hier. Je crois que ça s’est déclaré suite à son match de quarts… Mais bon, tant qu’il se remet pour la finale de la Coupe Davis…

  6. dormammu

    Bonjour Caroline, bien malheureux ce forfait de Del Potro. Depuis son retour, il semble qu’à toutes les fois que les choses se replacent pour lui, il y a une satanée blessure qui vient le hanter; vraiment dommage.

    Sur une note plus positive, bien content de la victoire du maître en deux petits sets sur Niskikori. J’ai vu le second set et j’ai vu solide tennis de Federer. Cela a été un petit peu compliqué pour obtenir le bris, mais son service, service, revers et jeu au filet: tout était excellent.

  7. GG

    Bizarre car avec les derniers forfaits de Nadal et DelPorto j’ai comme l’impression que ni l’un ni l’autre ne veut rater ce rendez-vous de la Coupe Davis. Il faut dire qu’en s’éclipsant un peu plus tôt que prévu à Valence DelPotro a vu ses chances de jouer le tournoi de fin d’année s’anéantir.

    Par ailleurs, avec la qualité que nous a démontré cette semaine Granollers je ne serais pas surpris de le voir sur l’équipe nationale. J’en doute bien sûr avec la qualité de son jeu au filet il a tout pour faire un grand joueur de double dans ce genre de compétition. Verdasco doit commencer à ressentir quelques courants d’air dans son dos bien que l’expérience joue en sa faveur.

    Bravo à Federer… Il aura lui aussi son mot à dire dans le dernier tournoi de la saison.

  8. @ GG

    C’est que Granollers est déjà sur l’équipe… C’est le cinquième homme.😉 Les convoqués espagnols et argentins sont connus depuis quelques semaines déjà. Pour l’Espagne : Nadal, Ferrer, Feli López, Verdasco, Granollers. Pour l’Argentine : del Potro, Nalbandian, Mónaco, Chela, Schwank.

    Nalbandian se prépare à la Davis après s’être remis de sa dernière blessure, à Buenos Aires. Del Potro et Chela sont forfaits à Paris, le premier pour l’épaule, le second pour se reposer. Mónaco ne devrait pas faire long feu à Paris et Schwank joue la Copa Topper cette semaine.

    Pour les Espagnols, tous sauf Nadal en action cette semaine, Nadal et Ferrer au Masters. Les deux meilleurs, donc.

    L’Argentine veut-elle ce Saladier? Cero que sí!😛

  9. @ dormammu

    Federer a gagné un match facile qu’il aurait dû gagner et qu’il n’aurait pas, de toute façon, perdu. Il avait ce genre de matchs durant toute la semaine. On verra à Paris et à Londres ce que ça donnera.

    Pour ma part, j’ai plus d’admiration pour Nishikori, Granollers et Mónaco cette semaine. Personne ne les voyait là.🙂

  10. dormammu

    En effet, il y avait peu de chances que Federer perde ce match. Il a néanmoins joué un très bon match et Niskikori est clairement capable de mieux faire. Sans doute, encore sous le coup de la surprise de la veille.

    Je n’ai malheuseusement suivi que du coin de l’oeil les très, très belles performances de Granollers et de Monaco. Bravo à Granollers et une semaine qu’il ne voudra sûrement pas oublier. Je souhaite aux deux que les bonnes choses se poursuivent.

  11. @ Caro

    Nishikori est certes un excellent joueur….mais, que diable, n’oublions pas son classement!🙂

    Quant à Federer, bravo, lui qui n’avait gagné depuis janvier….Suis sûr qu’il nous réserve qques surprises…?

  12. ….ah pis le retrait d’un joueur de la trempe de Del Potro me fait toujours aussi mal! Je subis moi-même une déchirure au tendon d’Achille et ne peux que m’imaginer l’effrayante peur qui doit envahir ces jeunes vedettes….

    Dans mon cas, ça passera ou pas, que ça ne changera pas grand chose….mais eux…lol?

  13. potionmagique

    Roger Federer a su se montrer opportuniste ce qui,cette année,n’a pas toujours été le cas.Ce fut un match ou solidité et précision étaient au rendez vous.Remarquable vélocité,grande diversité des coups:accélérations de revers,somptueux coups droits,passings de rêve,smash grandiose,amortis,le tout avec une sobriété gestuelle exemplaire,une détente exceptionnelle et enviable.Extraordinaire leçon de tennis. ,

  14. @ Loko

    Nishikori devrait être aux alentours du 25e rang mondial avec cette finale. (Bien contente pour lui!🙂 )

    Aïe! Prompt rétablissement, coach! Tendon d’Achille, c’est pas drôle, ça!😕

  15. MartinBi

    Félicitations pour les prestations de Granollers et Monaco en finale de Valence.
    On ne peut dire autrement après le compte-rendu de la blogueuse et connaissante Caro!🙂

    Bonne semaine!

  16. @ Caro

    Ouais! Assez moche merci! Accompagnée, selon la radiographie, d’une légère déchirure….AAAAggggghhhhrrrr!!! lol🙂 Bof…

  17. Urgh, ouch!!! Well, rétablis-toi vite, Loko!

    @ Martin

    Merci!🙂